Sacrifice 198

Envie de parler de vos aventures sur Azeroth, de consigner vos récentes découvertes essclusives, de vous montrer sous tous les angles ? Venez raconter vos aventures ici !

Grail
Super Paladin
Messages : 349
Inscription : jeu. 27 août 2009, 01:00
Localisation : Midgard

Sacrifice 198

.

A mon grand maître,
Qui a toujours été effrayé par Lardeur,
Il connaissait les 197 différentes bières naines,
Il était violent,
Peu doué en magie blanche, ou noire,
Aimant la bagarre,
Sans jamais le moindre sous,
Et d’une politesse inégalée.

Image

Cependant, il en imposait, et sa devise « N’abandonne jamais, sinon, même les rases-bitumes auront honte de toi ! »
a guidée ma vie,
et lorsque, victime du syndrome de la bière de trop, il fit une chute mortelle du haut d’un trottoir d’Hurlevent,

Je n’eus plus qu’une seule idée en tête,
Réalisé son rêve le plus cher : Trouver la légendaire 198éme bière.

Pour cela je n’avais que des indices maigrichons,

Je ne savais pas si elle existait, je savais simplement que mon maître, lui, savait.
Et lorsqu’il disait :

-« Je’sh, sh’uis sh’ur, qu’elle exishte, même que d’aborssh, C’est sh’tenfoiré de Nain qui la garde, sous ses grosses’sh fesses grasses !
Il sh’croit Roi, et il sh’croit être le sheul à pouvoir boire MA bière, j’svhou jure, ya des sh’jours, j’voudrais être une vache, ou un sh’sac d’os voir même un twoll, pour pouvoir lui montrer qui qui est le sh’chef, en rasant cette ville de sale Nain’sh et pour la sh’trouver ! »

C’était un indice important,
d’autant plus important que c’était mon seul indice…

En gros, je devais chercher un truc peut-être sorti de l’imagination de mon maître, dans la grande ville de Forgefer…

Autant chercher une aiguille dans une botte de foin,
ou même, en reprenant les termes, l’éloquence, la sagesse, et le vocabulaire de mon maître :
« Autant chercher mère Theresa, dans une maison close ! Boudiou, sert moi en une autre Bertrand ! (Le tavernier)».

Sa bière chérie devait donc se situé, selon ses dires, sous les fesses du bon roi des Nains, et supposant que ce bon bougre ne veuille pas se lever, j’allais devoir passer par en dessous, pour lui subtiliser en douceur !

N’écoutant que mon courage, je creusais alors un trou sous Hurlevent, pour faire un trèèèèès long canal vers les fesses du bonhomme.
(En partant le plus long possible de Forgefer, ils auront du mal à suivre les traces du vol ! Pas folle la brique ! )


Ce ne fut qu’au bout de quelques jours que je réussis enfin aux abords de Forgefer,
Seulement je fis une découverte…..*Excusez moi maître*….plus importante que la bière,
Le roi, possédait SES appartements personnels, ce bon bougre ne se privait pas pour voler les subventions de l’état Nain et se faire son p’tit trône bien sympa.
Image

Image

Extrêmement énervé je ressortis ma grosse tête du sol et je commençais à crier ce que je venais de voir, et, à ma grande surprise, la nouvelle ne semblait émouvoir personne,

Ce fût au bout d’un bon quart d’heure, lorsque je commençais à me faire insulter par les peuplades naines, que quelqu’un vînt à ma rencontre et m’expliqua que ça s’appelait le vieux Forgefer, et que c’était pas nouveau que le bon Roi arnaquait le peuple, mais tout le monde faisait selon son bon vouloir,
c’était un complexé de par sa taille,
et il avait toujours voulu avoir un trône super paumé, et super cher

Personne n’osait donc dire quoi que ce soit, de peur de le fâcher.

Je fis alors mis en prison par la haute sécurité naine, pour diffamation et trouble de l’ordre de public pour une durée indéterminée,

Au bout de 2 mois de garde à vue, le roi vînt m’examiner en personne et décréta qu’il fallait me lyncher, car j’en savais trop, et lorsqu’un garde tenta de le raisonner en lui expliquant que c’était par une grande découverte « le vieux forgefer »,
le roi décréta que nous étions deux à en savoir trop, et qu’il fallait donc nous pendre tout les deux.

Grâce à mon tendre maître, j’allais bientôt être pendu par des nains, à coté d’un autre nain qui avait voulu me défendre,

Et je fus lors du jour de mon éxécution, que je vis au milieu de la foule brandissant haut et fort toutes leurs boissons, que je vis le roi, boire une boisson que je ne connaissais pas,

La chope, portait le numéro 198, et l’on distinguait très nettement les marques des fesses du nain, la chope dorée, étant très légèrement bosselée

Grail,
Super-Paladin

Earthwind
Messages : 388
Inscription : ven. 25 déc. 2009, 00:00

Re: Sacrifice 198

Oh énorme ! Très joli compte rendu xD

L'histoire est parfaite.

"Mais non ça c'est le prix de l'HV..."
"C'est moi l'HV."

Earthwind, Buisnessman & Essplorateur a plein temps.

http://www.ridpef-forum.org/t190-earthw ... n-progress
Avatar de l’utilisateur
Aléquia
Messages : 1779
Inscription : lun. 21 déc. 2009, 00:00

Re: Sacrifice 198

Énorme le maître :D .

L'histoire est superbe je trouve.

Déton
Messages : 598
Inscription : ven. 09 oct. 2009, 01:00
Localisation : Au cimetière.

Re: Sacrifice 198

Tres bon compte-rendu !
4 messages • Page 1 sur 1