[Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

Ici, l'on discute d'essploration, mais aussi des dernières nouvelles d'Azeroth, d'Outreterre, de Draenor et de divers plans parallèles... Les essplorateurs de tous les royaumes sont ici, alors attention à votre standing !
30 messages
  • 1
  • 2
  • Vous êtes à la page 3
Avatar de l’utilisateur
Sid
Le conteur
Messages : 4156
Inscription : dim. 13 sept. 2009, 01:00
Localisation : Affalé sur un canapé

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

Le soleil se leva, Eldalótë aussi, Ark était déjà debout. Il était de dos à l'elfe et guettait l'horizon d'une possible menace.

- Bonjour elfe.

Eldalótë fixa le magicien, étonné qu'il sache qu'elle était réveiller.

- Une nuit sans cauchemar, une nuit tranquille, je ne me rappelle pas de ce bonheur.
- Oui Eldalótë, ces nuits, tu les a pourtant vécu à la chaîne...avant ton recrutement dans l'armée elfique, avant ta mort.
- Ark, j'ai une question, vous me disiez que les Sangs-Noirs furent exterminé par les Titans, j'ai appris étant jeune ce qu'ils étaient, comment avez-vous fait pour résister aux Titans ?
- Je ne leur ai point résister, c'est eux qui me résiste.
- Que voulez-vous dire ?
- Ils me craignent, pas parce-que j'ai tomber Archimonde, mais...
- Mais ?
- Mais parce-que j'ai tué un des leurs.
- Vous...vous avez tué un Titan ? Un créateur ? Ils vous ont crée, et vous tué ce qui vous a crée !
- Détrompez-vous, je n'ai jamais été crée par un Titan, mais ne vous y prêtez pas à confusion, si je vous ai dit que j'étais le Créateur, il était seulement question des Sangs-Noirs. Le Titan que j'ai exterminé m'a valu le surnom de Furie au sein des Titans. Je suis pour eux une menace, mais je n'attaque pas, je me défends.
- Pourquoi avez-vous obtenu ce surnom ?

Ark se retourna enfin pour regarder l'elfe droit dans les yeux, Eldalótë fut déstabiliser par le feu qui brûlait dans les yeux du mage. Celui-ci prit un air grave.

- Ils les ont tous tués, sauf moi, je n'ai assisté qu'à la mort de mon bras droit, et mon ami Hoctarian, un valeureux elfe. Il s'est battu longuement contre le Titan, je le savais, car lorsque j'étais arrivé sur le champ de bataille, Hoctarian était fatigué, il commençait à perdre de sa magie et a baisser sa garde. Je courais, espérant le défendre, mais il était trop tard, le Titan lui avait porté un coup fatal. Hoctarian était le dernier, le dernier des Sangs-Noirs massacrés...Je combattis le Titan avec rage et violence, celui-ci tomba face à moi. Mais ma violence et mon esprit de vengeance m'a valu ces yeux rouges sang. Comprenez pourquoi la Furie s'était déchainez face au monstre qu'était ce Titan. Ils étaient tous liés par le sang, je les ais tous sentis tomber en moi...et la chute de Hoctarian avait transformer mon chagrin en vengeance. Jamais ils ne m'auront !

Eldalótë n'y croyait pas, un homme capable de tuer un Titan, elle était chagrinée par cette histoire.

- Et...et pourquoi ont-ils voulu exterminés votre propre sang ?
- Ce n'était pas leurs créations, l'origine des Sangs-Noirs passent par leur Créateur, moi, et mon origine, elle ne provient pas des Titans, mais j'ignore de quoi d'autre. Vous avez de la chance Eldalótë, vous au moins, on ne veux pas vous tuer, mais vous n'avez pourtant pas de chance, on vous traque. Vous m'avez fait redonné l'espoir de faire renaître les Sangs-Noirs, et par la même occasion, Hoctarian, mon ami.
- Comment ?
- Tu as déjà eu un contact avec Halfurion Murlorage je le sens, il peut t'aider, et également m'aider moi, il faut que tu retrouve la Lame Perdue, que tu affronte Arthas dans un lieu appelé le Rêve d'Emeraude, le druide pourrait t'y emmener et t'apprendre comment y aller, tu es une elfe tu peux le faire.
- Vous voulez que j'attire le Roi-Liche dans le Rêve d'Emeraude ?
- Oui, tu te sauvera toi, ainsi qu'Azeroth, et tu fera également renaître les Sangs-Noirs, l'existence et l'essence même de la paix qui vit dans le Rêve d'Emeraude saurait réveiller et annuler la mort de mon propre sang. Je vous en prie aidez-moi.
- Je veux bien, mais le druide ne m'est apparu qu'une seule fois et...
- Très bien, je sais ou vous pourrez le trouvez, au pied de Nordrassil, il y médite surement sur l'erreur de son frère Idillan Murlorage, et même se lamente sur le fait qu'il aurait pu réagir.
- Bon d'accord, je...je vous aiderais. Je vais me recueillir à l'Arbre-Monde.
- Je vous en remercie.

Le mage s'inclina face à Eldalótë, il affichait un léger sourire, et l'elfe put même percevoir dans ses yeux rouges de l'espoir, mais ce qu'elle avait entendu la forçait à croire que la peine rongeait Ark quant à sa violence face au Titan, et à ce qu'il est devenu. Elle se dirigea donc vers Nordrassil à la rencontre de Halfurion...

xd
Avatar de l’utilisateur
Adurnha
Messages : 971
Inscription : sam. 10 oct. 2009, 01:00

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

Arrivé au pieds de Nordrassil, il n'était pas la. Elle attendit quelques heures, ne le voyant toujours pas arrivé, elle voulue partir. A ce moment, elle vit quelque chose apparaitre. C'était lui, Halfurion.
-Bonjour Eldalótë.
-Bonjour.
-Que fais-tu là ? s'étonna-t-il.
-Je viens de la part de Ark. Le Sang-Noir.
-Ark ? Oui je le connais. Que veut-il ?
-Il m'a dit qu'il fallait que j'attire le Roi-Liche dans le Reve pour le battre, et faire revivre les Sang-Noir.
Halfurion se raidit.
-Il ne vous a rien dit d'autres ?
-Non
-Il n'a pas parler d'un "sacrifice" ?
-Un sacrifice ? Mais qui devrait se sacrifier ?!
-Toi, ou le Porte-Cendre. As-tu retrouvé la Lame et le Porteur ?
-Non, pas encore. Il faut que je retrouve la Lame et le Porteur, puis que j'attire le Roi-Liche dans le Reve pour le tuer ?
-Oui.
-Et après l'avoir tuer je dois me sacrifier pour sauver les Sang-Noir ?
-Non. Pas vraiment. Soit vous tuez le Porteur, soit il vous tuera, soit personne ne tuera personne. Mais si vous arrivez a convaincre le Porteur de se sacrifier, vous etes fortes.
-Qui est le Porteur ?
-Il ne vous a rien dit ?
-C'est... Ark ?!
-Oui.
-Mais pourquoi n'est-il pas un "sans-âme" ?
-C'est dû au fait qu'il a tuer un Titan. Il vit avec l'ame du Titan. Il a réussi a la maitriser. Il y a longtemps, il a tuer un Titan avec sa lame, Porte-Cendre. Le choc a la mort du Titan lui fit lâcher son arme, et donc son âme. Mais l'ame du Titan vient en celui qui l'a tue. Il a donc pu continuer a vivre, mais s'il approche de l'epee, il perds l'ame du Titan. Il faut donc que quelqu'un la lui donne.
-Et... Et si je ne veux pas sauver les Sang-Noir ?
-Alors il ne faudra pas retrouver Porte-Cendre, donc ne pas tuer le Roi-Liche, donc laisser mourir les tiens. C'est lui, ou nous. Toi, ou Ark. Vous, ou le Roi-Liche.
-Merci, Druide.
-Je t'en prie Elfe. Maintenant, va, et accompli ton destin.

Dernière édition par feangren le Mer 20 Juil - 9:31, édité 1 fois

Istiphalia
Messages : 581
Inscription : lun. 05 oct. 2009, 01:00
Localisation : Belgique Ardennes

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

Pendant ce temps, à la taverne du village, nos amis les nains trinquèrent à on ne sais quel célébration mais en tout cas ils étaient bien émécher.
Avatar de l’utilisateur
Sid
Le conteur
Messages : 4156
Inscription : dim. 13 sept. 2009, 01:00
Localisation : Affalé sur un canapé

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

- Hey Meolgin ! Essaye celle-là, elle est excellente !

Les nains s'échangeaient leurs bières préféré puis s'adonna à leur passe-temps favori : eh bien, boire encore. Ils étaient au fond de la taverne puis lorsque la porte de la taverne grinça bruyamment, Meolgin regarda le nouvel arrivant, mais le nain fut déçu de ne pas reconnaître son frère apporté ses tonneaux de bières, au lieu de cela, l'individu avait un air étrange, une tenue guerrière perturbante, au torse l'homme possédait un plastron en plaques noir à traits rouges, avec un heaume, une cape et des épaulettes identiques, seule ses jambières étaient complètement noires. Ce qui était le plus troublant, c'est qu'il n'avait pas de fourreau, pas d'arme donc. Le guerrier se fit remarquer, et un silence s'installa, son visage n'était pas perceptible. Sauf ses yeux, ils étaient lumineux et rouges sang. Le guerrier parla d'une étrange langue :

- Caüldred senta jaan...

Meolgin se leva et s'approcha du guerrier.

- Désolé l'ami personne comprend ce que tu dis et tu fait peur aux clients, je te demande de sortir et...heu...

Le nain commença à être déstabiliser lorsque l'étrange inconnu posa ses yeux sur lui.

- Le Créateur eu tort, il n'est pas le dernier, mais le Créateur eu raison, les Titans firent une erreur.

Dans les mains du guerrier commença à apparaître une aura rouge sombre qui formèrent une arme, un long manche se forma, puis une grande lame s'étira d'un coté telle une faux, puis une nouvelle lame s'étira de l'autre coté. Le guerrier avait ces doubles-faux dans chaque mains, ce qui, par leur taille paraissait inhumain d'en porter deux. Ces lames étaient fine et large sur la hauteur, personne ne bougeaient toujours, effrayé.

- Une grosse erreur...

Il leva ses armes, et abattu tout ce qui l'entourait...L'ami de Meolgi fut le dernier qui restait, le guerrier s'approcha lentement de lui et fit disparaître ses armes.

- Qui...qui êtes-vous ?! cria le nain.
- Va-t'en, crie partout que la terreur à frappé à votre porte, cette terreur s'appelle Hoctarian...

xd
Avatar de l’utilisateur
Sid
Le conteur
Messages : 4156
Inscription : dim. 13 sept. 2009, 01:00
Localisation : Affalé sur un canapé

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

- Il t'a menti.

Eldalótë regarda le sorcier, incrédule;

- En quoi m'a t-il menti ? demanda t-elle.
- Le fait que tu dois retrouver le Porte-Cendres.
- Mais vous avez vous-même dit que je dois retrouvée la Lame Perdue !
- En quoi Porte-Cendres est une Lame Perdue ? Elle est aux mains des Mograine. Je parlais d'Ashbringer.
- Je...je ne comprend pas, on m'a appris étant plus jeune que Porte-Cendres et Ashbringer était la même épée.
- Elles étaient la même lame. A la base l'épée s'appelait bien Ashbringer, mais l'âme des humains fit que la nommée Porte-Cendres et l'utiliser pour la Lumière la fit se diviser en deux. Porte-Cendres fut la Lame des Espoirs, tendit que Ashbringer devint la Lame Maudite. Les humains rejetèrent Ashbringer qui fut plongé dans la souillure des humains et l'oubli. Elle passa en génération d'hommes de mal. Et finalement elle fut perdue. Mais je l'ai retrouvé, c'est pourquoi le druide t'a dit que j'étais le Porteur. Il croit en Ashbringer.
- Mais ce que je comprend pas c'est pourquoi je ne dois pas retrouver, ou du moins porter Porte-Cendres pour vaincre Arthas. Si c'est la Lame de l'Espoir, la Lumière noiera le Roi-Liche et le fera tomber.
- Dans ce cas tu dois laisser les Mograine le tuer, ils ont le coeur pur d'un paladin, et ne sont pas aveuglés par la vengeance, toi en revanche, tu as été souillé par le Roi-Liche, tu es revenue des morts. Tu souilleras Porte-Cendres. Et alors il n'y aura plus une seule lame capable de le terrasser. Comprend cela : Il doit y avoir un équilibre entre le Bien et le Mal, Porte-Cendres et Ashbringer en sont les parfaites exemples.

L'elfe commença a comprendre l'ampleur de la tâche. Il lui fallait retrouvée Ashbringer, et non Porte-Cendres.

- Mais, si je dois retrouvée Ashbringer, où dois-je chercher si tu l'as portée ?
- Je l'ai portée car je l'ai retrouvé comme je te l'ai dit, seulement je l'ai jeté dans le lac maudit par quelques gouttes du Puit d'Eternité que le frère de Halfurion, Idillan à verser. Je l'y ai mis pour savoir quand est-ce qu'elle sera portée par une personne digne de ce nom. Une personne capable de ramener les miens.
- Donc je dois prendre la Lame Maudite dans un lac maudit et attirer le Roi-Liche au Rêve d'Emeraude, sanctuaire de la paix et de la pureté, et que je survive grâce à l'Ashbringer et ramena les tiens à la vie, c'est cela ?
- En gros oui, seulement attirer quelqu'un dans le Rêve d'Emeraude n'est pas une mince affaire.
- Je pense que Halfurion saura me l'expliquer, mais j'aurais une question, encore une.
- Je t'en prie.

Eldalótë hésita à ce qu'elle va entendre comme réponse, mais au point où elle en est, elle se jeta à l'eau :

- Tu m'avais dit que le druide m'avait mentis à propos de Porte-Cendres, cela signifiait qu'il ne m'a pas mentit au sujet des sacrifices, et comment as-tu tué le Titan si tu ne t'est pas servi d'Ashbringer ?
- Je t'ai raconté avec quelle fureur je me suis battu contre le Titan. Cependant, lorsque je m'étais tourné du cadavre d'Hoctarian, la vengeance explosa en moi, une telle fureur que j'ai crié les yeux fermer, un cri déchirant qui a crée une arme dans une de mes mains, un manche s'allongea le long de mes doigts, au fur et a mesure de sa création, l'arme devenait lourde, j'ai rouvrit les yeux calmement, une lance à la main, des deux parties de lames à droites et a gauches formé en tribal, et une pointe déchirante, je me suis jeté sur le Titan et l'a achevé. Cette arme, s'appelle Tormenta. Je ne l'ai plus utilisé depuis.
- Et...pour les sacrifices ?
- Lorsque que tu porteras Ashbringer tu toucheras mon propre sang que j'ai versé sur la lame, mais pour exploiter le pouvoir que j'y ai imprégné, Asbringer doit se confronter à Deuillegivre dans un lieu de pureté qui ne connaît pas la mort. Un seul choc d'épée devrait suffire pour que Deuillegivre échappe au contrôle de son maître et rejeter toutes les âmes aspirer, le Rêve d'Emeraude accueillera ces âmes sauf que comme ils sont souillés par Deuillegivre, les lieux les rejetteront dans le monde réel, ainsi les Sangs-Noirs renaîtraient s'ils aspirent ces âmes, et pour cela il n'y a qu'un moyen, que tu deviennes une Sang-Noir, pour qu'Ashbringer et Deuillegivre savent qui tu es. Ainsi que le Rêve d'Emeraude qui essaye de comprendre ce pourquoi tu te bats. C'est le sacrifice dont parlais Halfurion.
- Je...je vois, j'ai besoin d'y réfléchir.
- Je t'en prie, il faut absolument que tu ...

Ark s'était arrêter de parler, l'elfe le regarda qui avait un air d'incompréhension.

- Que se passe t-il ?
- Je ressens quelque chose. Une fureur monte en moi ! Pourtant je n'agis pas.
- De quoi parles-tu ?
- Mon sang est en colère, et si je ne suis pas en train de me battre, c'est qu'un Sang-Noir est en vie et en train de se battre. C'est...c'est impossible ! Ils ont tous été massacrés ! Et ce sang-là, il m'est familier.
- Un des vôtres est vivant ? Où ça ?
- Je l'ignore, mais si c'est la personne à laquelle je pense, elle ne devrait pas être de ce monde, car cette personne est la seule que j'ai vu mourir devant moi...

xd
Avatar de l’utilisateur
Adurnha
Messages : 971
Inscription : sam. 10 oct. 2009, 01:00

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

-Hoctarian ? proposa Eldalótë.
-Oui, mais je l'aurais senti s'il était encore en vie ! Pourquoi ne s'est-il pas montré ?!
-Car c'était trop risqué, dit une voix grave.
-Hoctarian ? demanda-t-il en se retournant.
-Oui c'est moi.
-Raconte moi tout ce qui s'est passé.
-Quand le Titan m'a frappé, Donteraan, mon épée m'a protégé. Au lieu de me tuer, il m'a paralysé. J'ai vu ton combat contre le Titan, je t'ai vu partir en me croyant mort. Une fois déparalyser, je t'ai cherché. J'ai rencontré un homme mysterieu sur le chemin, aucun de mes pouvoirs ne marchaient a côté de lui. Il m'a forcé a passer un serment, ou il me tuait. J'ai donc du passer le serment : Je ne devais pas m'approcher de toi avant cent années. Sinon, je mourrai, et toi avec. Alors j'ai attendu, en cachant ma présence. Mais le temps presse, la bataille finale approche. Il faut que tu apprennes quelque chose.
-Quoi donc ?
-Tu dois savoir te mettre en colère, comme pendant le combat contre le Titan.
-Pourquoi, Hoctarian ?
-Pour invoquer Tormenta. Si tu te mets en colère, tu pourras l'invoqué.
-Pourquoi devrais-je me rebattre ?
Hoctarian eu un petit rire.
-Pour la bataille finale.
-La bataille finale sera Roi-Liche contre Eldalótë, personne d'autres n'est concerné.
Il eu a nouveau un peut rire.
-Personne d'autres n'est concerné ? Crois-tu que le Roi-Liche se fera attiré dans le Reve aussi facilement ? Tu le prends pour plus bête qu'il l'est. Son armée entière est lié a lui, si lui est attiré dans le Reve, toute son armée aussi. Mais pas seulement : il y a longtemps, quand le Roi-Liche était Arthas, il passa un marché avec son meilleur ami. "Lié pour toujours, ou que tu ailles, j'irai, quand tu seras en danger, j'accourerai t'aider." Ce marché se transforma en promesse impossible a contrer. Mais son ami n'était pas vraiment un ami. C'etait Sargeras sous forme humaine. Sargeras lia lui aussi son armée a lui.
-Quoi ?! Tu veux dire, que si nous combattons le Roi-Liche, nous combattons aussi son armée, Sargeras, et aussi son armée ?
-Pas vraiment. Eldalótë combattra le Roi-Liche, nous nous combattrons Sargeras, et les Archiduidres les armées de Sargeras et du Roi Liche.
Eldalòtë et Ark n'en croyait pas leurs oreilles.
-Comme je l'ai dit, la bataille finale approche. Il faut retrouver la Lame Perdue, et vite. Pendant le chemin, Ark, tu devras apprendre a te mettre en colère sans être aveuglé par celle ci.
Il se tourne vers Eldalótë.
-Sais-tu, qu'au premier contacte Deuillegivre / Ashbringer tu deviendras une Sang-Noir ?
-Oui, on me l'a dit.
-Maintenant que vous savez tout, en route. Le temps presse, et il n'attends pas.

Dernière édition par feangren le Mer 20 Juil - 9:31, édité 1 fois
Avatar de l’utilisateur
Sid
Le conteur
Messages : 4156
Inscription : dim. 13 sept. 2009, 01:00
Localisation : Affalé sur un canapé

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

L'armure de Hoctarian perturbait Eldalótë, elle était sombre et avec ces traits rouges sangs, cela donne un air assassin. L'elfe se re-dirigea vers l'Arbre-Monde, sous laquelle est caché Ashbringer, et en même temps retrouver Halfurion Murlorage...
*
* *

- Mon Créateur...
- Hoctarian, pourquoi ?
- Je...
- Nous serons de retour, tous en même temps, l'elfe nous aideras ! Qui est cet homme avec qui tu as passé un serment ?
- Il ne m'a pas dit son nom, mais je sentais un énorme pouvoir en lui. Il m'a juste dit qu'il se faisait appelé le Clairvoyant. Au moment où je le regardais, je le craignais déjà, capable d'annuler mes pouvoirs...Il m'a fait peur...
- Le Clairvoyant...je ne connais personne se faisant appelé ainsi. Décris-le moi.
- Jeune, mystérieux, les cheveux courts, noirs...hum...il est grand, plus grand que moi, il s'habille comme un mage, une capuche cachait quasiment sont visage, mais il l'avait enlevé un moment.
- D'accord, et Hoctarian, je te repose la question, pourquoi ? Pourquoi les avoir massacrés ?
- Pour que tu sentes ma présence et ma fureur. Tu nous avais appris ça...

Eldalótë arriva à l'arbre, pas de Halfurion dans les parages, tant pis, elle regarda alors le lac et hésita, l'eau était si noir, on y voyait rien, à quelle profondeur s'arrêtait-il ? Elle s'avança lentement, et...enlevant son armure pour pouvoir nager, elle mit un pied dans cet eau...soudainement, elle fut pris de vision apocalyptique de bataille, de démon, d'un grand dragon noir, de la séparation en deux d'un continent...elle revint alors à la réalité, essoufflé, elle referma les yeux, n'y vit plus rien et se jeta dans le lac...Le noir était seulement visible de l'extérieur, en dessous, l'eau était parfaitement visible, mais la profondeur était telle que le fond n'était pas visible, quand Eldalótë voulu remonté, elle relâcha sa respiration et remarqua qu'elle respirait sous l'eau, bien que ce mystère l'interrogeait, elle se mit à nager dans une verticale parfaite, elle nagea encore et encore, le fond toujours pas visible, elle sentait même pas l'effet de la pression...Puis tout à coup, Eldalótë aperçu quelque chose qui brille, la profondeur faisait qu'il faisait très noir, mais les yeux de chevalier de la mort lui permet de voir mieux dans les ténèbres, un objet brillait, et le fond était visible, et nagea encore et aperçu une épée large à la lame noir, donc la poignée brillait grâce à on ne sait quelle source de lumière. Eldalótë arriva au fond et regarda Ashbringer assez longuement, elle tendit lentement sa main vers la poignée, et lorsqu'elle eu cette poignée au contact de ses doigts, elle eu envie de crier, mais malgré le fait qu'elle respirait sous l'eau, elle ne pouvait pas crié, elle souffrait à ce contact, mais la douleur s'arrêta, Eldalótë avait maintenant Ashbringer en main, et elle eu l'envie soudaine d'aller attaquer Arthas pour se venger, de le massacré...Mais l'elfe réussi à se contrôler et a éviter ce désir, elle remonta alors avec l'épée vers la surface...
*
* *

- Hoctarian, peut-être que je saurai maîtriser ma colère ici, mais sur le champ de bataille dit-toi que ma fureur sera incontrôlable...
- Justement, tu dois être si imprégné de fureur que Tormenta doit apparaître, c'est ce que tu dois apprendre.
- Comment connais-tu le nom de cette lance ? Je n'ai donné ce nom à personne...
- Les humains sont stupides, mais réaliste, ils parlent de légende à propos d'une énorme épée qui aura appartenu à un Chasseur de Titan, une épée appelé Tormenta, mais évidemment, il s'agit d'une lance, et tu n'as tué qu'un Titan...J'en ai conclus qu'il ne s'agissait que de toi, seulement je pense que pour que ce nom sortent quelque part, tu as du le dire à quelqu'un, tu as du oublier depuis la centaines d'années passés.
- Humpf, c'est possible. Mais je pense que si j'apprends à me mettre en fureur à tel point d'invoquer la lance, je ne saurais pas revenir dans la réalité une fois mes ennemis morts.
- D'un côté c'est pas plus mal...Mais dis-toi que tu n'as expérimenté cette colère que contre un Titan et en présence d'un ami que tu considérais comme mort...qu'est-ce que cela donnerais face à Sargeras ainsi que son armée ? Et il y a cette elfe...et moi qui sera à tes côtés.
- Tu as raison mon ami. Tu m'as convaincus.

Ark souriait alors à Hoctarian, celui-ci lui rendit son sourire. Ils étaient toujours dans la grotte où vivait Ark. Puis ils en sortirent pour que Ark commença son apprentissage qui se révèlera sans doute difficile.
*
* *

Eldalótë retrouva la surface, l'épée toujours à la main...elle sortit du lac et planta l'épée dans la terre, puis elle attendit d'être sèche pour se rhabiller. Elle reprit l'épée...et Halfurion apparu...

xd
Avatar de l’utilisateur
Adurnha
Messages : 971
Inscription : sam. 10 oct. 2009, 01:00

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

-Quelle-est cette lame ? Ce n'est pas Porte-Cendre !
-Non, dit calmement Eldalótë, c'est l'Ashbringer.
-L'Ashbringer ? Cette Lame est maudite... Comment veux-tu combattre le Roi-Liche avec ça ? hurla-t-il.
-Je ne suis pas asser pure pour porter Porte-Cendre. Alors je dois prendre l'Ashbringer, et je combattrai le Roi-Liche avec ça.
-Humpf... D'accord. Nous feront venir le Roi-Liche au Rêve dans 3 jours. Soyez prête, Eldalótë. Ce sera la dernière bataille contre le Fleau. Eux, ou nous.
-3 jours ? C'est trop peu, nous n'aur...
-Assez ! Si nous attendons plus, c'est lui qui lancera l'assaut. Nous auront donc un énorme désavantage.
-D'accord, nous arriverons dans 3 jours.
-Non.
-Comment ça "non" ?
-Je ne vous ais pas dit de venir dans 3 jours, mais d'être prêt dans 3 jours. Il faudra au moins une demie-journée pour préparer la bataille.
-... D'accord, nous serons labas dans 2 jours et demie.
-Bien. Je reviendrai vous ammenez au Reve dans 2 jours et demie. Au revoir.
Il disparu avant même qu'elle puisse dire "au revoir".
Quand elle arriva au camp que Ark et Hoctarian avait fait, ils étaient entrain de s'entraîner.
-Bon ! Nous avons 2 jours et demie avant d'aller au Reve, déclara-t-elle.
-Quoi ?! s'exclamerent les deux Sang-Noir en même temps.
-Nous n'auront jamais le temps ! ajouta Hoctarian.
-Nous n'avons pas le choix. Dépêchons.
Ils se mirent a entraîner la colère de Ark.
-Il faut que tu saches canaliser ta colère. Elle ne doit pas t'aveugoer, ou te rendre hostile envers tes alliés, mais elle doit être asser forte pour pouvoir combattre éfficacemment. Pense a un souvenir qui t'as mis dans une rage folle. Essai de revivre ce moment. Quand ta colère arrivera, essaie d'en mettre "un peu de coté". Il ne faut pas que toute ta colère vienne d'un coup, ce serai incontrôlable. Nous allons faire un test. Met-toi en colère.
Ark pensa a son combat contre le Titan, ou il avait cru que son ami était mort. Sa colère monta.
-Ne te laisse pas submerger par ta colère ! Met en de côté !
Il n'y arriva pas. La colère l'envahi, Tormenta s'invoqua, et il commença a frapper Hoctarian. Il sortit promptement son épée et para le coup.
-"Aju'nol kar diro" murmura Hoctarian.
La colère de Ark tomba immédiatement.
-Tu n'as pas su canaliser ta colère, encore un essaie.
Il repensa a la perte de son frère de cœur, la colère monta,mais cette fois, il réussit a en mettre un peu de côté. Il en gardait toujours trop, mais il progressait.
-Continue a canaliser ta colère ! l'encouragea Hoctarian.
Quelqu'un apparu près de Eldalótë.
Ark mis fin au flux de colère qui coulait en lui.
-Mavaise nouvelle, dit Halfurion, le nouveau venu. Nos informateurs nous ont informés que le Roi-Liche frappera plus tôt que prévu. Je dois vous conduire au Reve pour organiser la bataille.
-Quoi ? Mais je n'ai pas fini mon entrainement ! répliqua Ark.
-Vous le finirez face a Sargeras. «Hel'broko sunto foru'ishi drakro.».
Le petit groupe de retrouvit dans un camp, ou se trouvait Archer, magicien, guerier, prêtre, paladin, sorcier, prophète... Tous prêt a la guerre. Le sol était de couleur verte foncé, avec de l'herbe, et de grandes fleurs.
-C'est beau, dit Eldalótë.
-Oui, répondit Halfurion. Dommage que la bataille devastera ceci. Aller mon capitaine, préparez la bataille.

Eldalótë entra dans la maison ou se réunissait les Capitaines.
-Bon, entama-t-elle. Combien avons nous d'hommes ?
-Nous avons environ 100 000 soldats, mon capitaine.
-Y a-t-il un Maitre Archer ici ?
-Oui, dit un Elfe en se levant. Capitaine Eflinir.
-Vous vous occuperez des archers, vous vous y connaissez bien mieux que moi.
-Bien, mon capitaine.
-Magicienne, pouvez-vous vous occupez des magiciens et des sorciers en même temps ?
-La sorcellerie est différente de la magie. Mais j'ai été sorcière pendant un temps. Je pense pouvoir faire ça.
-Bien, bien. Ou se trouve l'Eveque ?
-Ici, je m'occuperai des prêtres.
-Et des prophètes.
-Quoi ?
-L'Oracle des prophètes n'est pas en mesure de participer a cette guerre aujourd'hui. Il est mort, et de façon déloyale. Nous combattrons pour lui et pour les autres que le Roi-Liche a fait soufrir aujourd'hui.
Tout le monde se tût pendant une minute.
-Je m'occuperai aussi des prophètes, capitaines, éclata la voix de l'Eveque.
-Quand a moi, je m'occuperai des Guerriers. Tous a vos postes ! Nous préparons la bataille, il faudra être tactique. A combien sont estimées les armées du Roi-Liche et de Sargeras ?
-Environ 500 000 soldats, mon capitaine, répondit l'archer.
-Pour les 2 armées ?
-Non, 500 000 celle du Roi-Liche, 500 000 celle de Sargeras.
-Nous sommes dix fois moins nombreux ! La bataille sera dure, mais nous nous battrons jusqu'au bout !
*DOOOOOOOOOU DOU DOOOOOOOOU DOOOOU DOU !*
-A qui appartient se Cor ? demanda Eldalótë.
Le visage de l'Eveque devint une moue d'horreur.
-C'est le Cor du Roi-Liche...
*DOOOOOOOU DOU DOOOOOOOU DOOOOOU DOOU !*
-La bataille va commencer...

Le conseil des capitaines sortit, et ils virent, au loin, le Roi-Liche.
-SOLDATS ! hurla Eldalótë. L'HEURE A SONNÉ ! LA GUERRE EST PROCHE, MAIS NOUS N'AVONS PAS D'AUTRES CHOIX ! ALORS NOUS NOUS BATTRONS POUR VIVRE ! MÊME A 1 CONTRE 100 NOUS N'ARRETERONS PAS DE NOUS BATTRE !
*DOUHOUKOU DOUHOUKOU DOUHOUKOU !*
-Le cor de Sargeras...
-SOLDAT, JE N'AI QU'UNE CHOSE A DIRE. CHAAAAAAARGEZ !!!!!!!

Dernière édition par feangren le Mer 20 Juil - 9:31, édité 1 fois
Avatar de l’utilisateur
Sid
Le conteur
Messages : 4156
Inscription : dim. 13 sept. 2009, 01:00
Localisation : Affalé sur un canapé

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

Tout les fiers combattants au corps à corps foncèrent droit dans les deux armées, les archers s'avançaient un peu et tiraient des flèches rapidement en marchant, des boules de feux volaient par-ci par-là, des éclats de lumières etc...Eldalótë était en première ligne, Ashbringer à la main, elle criait de toutes ses forces, Hoctarian lui était très rapide et atteignait presque déjà les ennemis, il avait des sorts de doubles faux dans chaque mains, avec une lame large de hauteur. Celui-ci sauta haut et brandit ses armes, et il toucha des fantassins du Fléau. Sa rapidité était inouïe, il tourna sur lui-même souvent et avec hâte, ils fauchaient les ennemis les plus proche n'arrivant pas à le toucher. Eldalótë arriva vers d'autres monstres du Fléau, elle brandit également son arme, et au moment où le contact entre l'arme et le corps du squelette aurait du se faire, une aura verte sortit du sol et repoussa tous les combattants où ils étaient à la base. Lorsque le champ de bataille fut vidé, Halfurion apparu au centre et se mit à crier :

- Le Rêve d'Emeraude n'acceptera jamais la violence et la corruption en son sein ! Elle ne vous accepte pas. Faite en sorte que cela finisse rapidement, et sans trop de morts...
- Muuurrrloraage ! cria la sombre et démoniaque voix de Sargeras. Ton frère avait vu clair et était réaliste au moins !
- Tais-toi démon, sache que mon frère fut exilé en Draenor, il y est toujours poursuivie, mais son heure ne tardera plus longtemps. Allons, finissons-en avec cette bataille !
- Un druide qui défend son rêve, c'est compréhensible, mais un druide qui accepte tout de même du sang dans son rêve n'est pas compréhensible.

Ark s'était avancer tout en prononçant cela, et Halfurion l'avait bien entendu. Le Créateur était toujours habillé comme un mage, sauf sa capuche qui fut enlevée, on sentais déjà pas mal de colère en lui. Une aura verte et noire tomba du ciel du Rêve pour se poser devant les troupes de démons, puis quand cette aura toucha le sol, un simple homme y apparut, Sargeras en forme humaine. Ce dernier se mit à rire.

- La Furie, ici même, le tueur de Titans...Es-tu capable d'en tuer un second ?
- Ferme-là maudit démon, si le druide souhaite en finir maintenant, qu'il en soit fait !
- Très bien.

Halfurion disparut, toutes les troupes des trois camps étaient en silence et observait les deux adversaires...

- Ils me reprendront parmi eux une fois que je t'aurai achevé !

Sargeras sortit deux énormes haches à lames rouges. Quant à Ark, il n'en était toujours rien.

- Je dois valoir mon surnom aujourd'hui même, tu as participé dans le massacre de mon propre sang, tu es comme tous les autres Titans...et ça, je ne puis l'accepter, approche ! VIENS SARGERAS !!!

La colère était à son comble, Tormenta apparut immédiatement dans la main gauche du Sang-Noir.

- Finissons-en !

Ils coururent l'un vers l'autre, prêt à porter le premier coup. Ark sauta haut, plus haut que Hoctarian, et fit un tour sur lui même lors de l'atterrissage, Sargeras se défendit avec une de ses haches, et cette hache fut directement brisée par la lance d'Ark, qui était face au démon, déjà au sol prêt à donner des coups.

- Dis-moi Démon, tu sais combien de temps il m'a fallut pour faire tomber l'autre Titan ? Je n'ai pas compter tellement c'était court !

Ark courut brusquement vers Sargeras, la lance à sa main gauche, tendu vers le coté, puis il sauta de nouveau, la lance entre les deux mains, la pointe dirigée vers Sargeras, ce dernier voulu lancer un sort, mais la lance le dévia avec violence, Ark tomba enfin, la lance avait transpercer le démon.

- Mon sang te pourrira jusqu'à l'éternité Démon ! chuchota Ark.

Il retira la lance violemment, et lança un sort rapide avec une boule rouge sang qui s'éclata contre Sargeras. Son corps humain tomba, mais ne disparaît pas...Il était incapable se re-transformer en son corps originel.
Un bruit assourdissant retentit, tout les démons éclata et tomba dans des explosions. Hoctarian, à l'arrière vit son Créateur se relever, il se dirigea vers lui.

- Ark !

Ce dernier regarda son ami approcher et lui donna un léger sourire de satisfaction, mais plein de démence.

- Ark, ta lance !

Le Créateur regarda son arme, elle ne disparaît plus, ce qui l'inquiétait. Il s'était pourtant calmé juste après la mort du Démon.

- Il semble que ma lance se soit imprégné le souvenir d'une fureur incalculable, elle n'arrive pas à le canaliser, il va falloir que je vive longtemps avec...
- Ah d'accord, mais maintenant, c'est au tour de l'elfe de se battre.

Eldalótë s'était déjà approché, elle avait compris qu'il était temps. Ashbringer à la main, elle dépassa le Sangs-Noirs qui l'a regardait. Les troupes du Fléau s'écarta lentement, et Arthas apparut, il se dirigeait vers le champ de bataille.

- Tu me surprends Naraya, disait-il dans un écho sombre et froid, tu as été jusqu'à chercher une lame maudite pour essayer de me vaincre, il ne m'est maintenant plus possible de te ramener à la raison. Tu mourras.
- Alors approche, et finissons-en.

Le Roi-Liche acquiesça et s'approcha d'Eldalótë, elle-même s'approcha de son ancien maître, il était l'heure...Arthas dégaina Deuillegivre, l'elfe avait toujours son épée à la main, deux épées du mal allait s'affronter. Ils s'approchèrent encore et l'impact vint soudainement, les deux épées s'entrechoquèrent dans un bruit assourdissant. Eldalótë était figé, elle ne comprenait pas, il ne s'était rien passé. Le Roi-Liche l'écarta et brandit sa main vers l'elfe :

- APPPOCCAAALYYPSE !!!

Une terrible magie s'abattait vers Eldalótë, elle se protégeait avec son épée qui repoussa l'horrible attaque d'Arthas. Un étrange bouclier magique se forma autour de l'elfe qui essaya tant bien que mal de résister à cette attaque, mais elle progressa alors vers l'avant, elle avança lentement et Arthas lâcha sa magie pour se préparer à un nouvel impact. Eldalótë courait pour le peu de distance qui séparait les deux adversaires, et leva son épée et la fracassa sur Deuillegivre, et une aura se forma qui entourait l'elfe et le Roi-Liche. Il s'agissait d'une aura sombre, froide et rouges sangs, Arthas criait et s'écarta d'Eldalótë, son épée lévitait du sol, et des âmes en peines en sortit...

- NOOOOON !!!

Le cri du Roi-Liche retentit, les âmes foncèrent droit dans le sol autour d'Ark et Hoctarian. Eldalótë et Arthas fut projeter instantanément, et l'aura s'estompe. L'elfe se mit soudainement à crier de colère, ses yeux bleus changeaient de couleur avec violence, ils devinrent violets dû au mélange des couleurs, et le cri de l'elfe résonnait toujours, puis aussi soudainement que le cri venait, elle l'arrêta, la couleur de ses yeux disparu, elle avait ses yeux d'origine, toujours à terre elle observa le magnifique ciel du Rêve d'Emeraude, puis ses yeux se referma, son corps resta inerte. L'épée Ashbringer était plantée à côté d'elle, sur le sol...

Ark vit alors toutes les troupes du Fléau disparaître vers la réalité, ainsi que leur maître le Roi-Liche qui ne fut pas achevé, mais seulement affaiblit. Les troupes d'Eldalótë disparurent également, ils ne restaient que le corps inerte de l'elfe, le corps humain de Sargeras, Ark, Hoctarian et Halfurion qui apparut...

- Elle s'est sacrifié...mais ne devint point une Sang-Noir. Elle voulait mourir.

Les paroles du druide résonnait dans le silence du Rêve d'Emeraude.

- Son corps restera ici à jamais, ainsi que celui de Sargeras, et l'épée Ashbringer...Une histoire s'écrit ici, ou plutôt une légende...
- Nemesias Ju'tan Quaro Shesta Kenone.

La formule d'Ark interrompit le discours du druide, et chaque âmes qui s'était écrasé prêt de lui forma des corps, des centaines de Sangs-Noirs se releva, tous cela dans une sombre aura noir et rouge sombre, et une chose étonna les Sangs-Noirs, chaque résurrection avait des ailes noires dans le dos. Ark et Hoctarian commença à sentir également la poussé d'ailes noirs au plumages noirs dans le dos, ils pouvaient même voler à présent. Ark s'avança et fit face à tous les Sangs-Noirs, il s'éleva lentement dans les ciels et cria :

- Nous n'avons pas fini de nettoyer Kalimdor, le mystérieux Clairvoyant sera puni, nous sommes les Anges Noirs, et notre rédemption commence maintenant.

Il affichait un sourire dément, et s'élança dans le ciel, pour retourner à la réalité, Halfurion resta seul.

- J'ai fais une erreur, j'ai laisser Eldalótë mourir pour le retour d'un mal plus puissant que Sargeras et le Roi-Liche réunit...Pas le temps de me lamenter, ce Clairvoyant aura quelques choses à m'apprendre, Kalimdor est en danger...


FIN


xd
Avatar de l’utilisateur
Sid
Le conteur
Messages : 4156
Inscription : dim. 13 sept. 2009, 01:00
Localisation : Affalé sur un canapé

Re: [Les Gardiens de la Corruption] 1 : Rédemption

Merci chers amis RIdEFiens, merci à Adurhna, Iconstancei et Déton pour avoir bien participé, merci à Istiphalia, Galime et Zhao pour leur minimes mais encourageante participations (vive les vaches mexicaines !) et evidemment merci à tout ceux qui ont osé lire cette belle histoire

Et évidemment une suite est prévue, nous retrouverons les Anges Noirs, le mystérieux Clairvoyant, peut-être Eldalótë qui sait ?, Halfurion Murlorage, peut-être des vaches mexicaines qui s'incruste dans le monde de wow, et d'autre surprises ! Image
Ce n'était évidemment qu'une première histoire, donc la suite sera la seconde et une troisième serait prévu mais l'histoire n'a aucun rapport et je pense que cette histoire attirera plus de monde puisqu'elle ne sera constitué que d'humour (peut-être d'autre chose ça dépend des gens ^^ ) mais toujours sur le monde de wow.

Merci encore les amis ! Image

Sid Drenan

xd
30 messages
  • 1
  • 2
  • Vous êtes à la page 3