Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

La chose dont vous aviez toujours révé : ici, vous pouvez ouvrir un sujet avec votre nom et rien que votre nom, pour nous parler de de vous, de vos passions, et nous montrer votre impressionnant CV !
36 messages
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Deathwing avait été tué depuis peu, rendant leur mortalité aux aspects dragons et sauvant tout Azeroth, mais laissant toujours à sa surface les cicatrices de son passage dévastateur.
La planète connaissait à nouveau un calme et une sécurité relative ; souvent considéré comme événement précurseur d'un danger encore plus grand pour toutes les formes de vie ; mais ce jour ci était différent, et il ressemblait plus à une douce aube qu'à l'heure du crépuscule.

Une petite embarcation fendit peu à peu les brumes du port de Menethil.
Ses voiles étaient déchirées et grisâtres et sur sa coque en vieux bois pourrissant on pouvait lire « Epic Fail »
Deux personnages à l'allure peu encourageante en descendirent alors que le bateau percutait le quai pour en rejoindre tant d'autre au fond des flots.
Ils se faisaient appeler ''Le Cartographe'' et ''Le Capitaine'' dans les auberges insalubres du port et personne ne connaissait leur véritable identité.
Tout ce qu'on pouvait tirer d'eux quand ils étaient suffisamment ivres pour parler sans compter étaient leurs voyages étonnants auquel personne ne comprenait rien.
Les deux marins de mauvaise fortune disaient venir des dessous des cartes, des régions du monde qui ne pourraient jamais exister aux yeux de tous quand bien même elles leur serait accessibles.
Le Capitaine était un elfe dont on ne voyait jamais le visage et un fieffé voleur alors que le Cartographe était un mage à la peau bleutée qui semblait venir d'une autre planète.
Il disait assez souvent que le monde qui nous entoure se crée à partir de cartes, et que l'inverse est faux car au delà des cartes, l'univers n'est que chaos et incohérence ; vide et dévastation.

Alors que les habitants abandonnaient peu à peu le port de Menethil, les aventuriers y restèrent plusieurs mois, seuls avant de disparaître vers le Norfendre à bord du brise-glace Lance du Nord.
Ils y explorèrent les anciens bastions des titans et les vestiges du Roi Liche et disparurent finalement sans laisser la moindre trace.
On les retrouva quelques mois plus tard devant un cimetière perdu dans les Marches de l'Ouest, complètement hébétés, sans que personne ne sache comment ils étaient arrivés ici.
Ils répétaient sans relâche que les Dieux très anciens avaient raison, que les Titans ne savaient rien de ce monde et qu'Azeroth était une terre creuse sous la surface de laquelle il n'y avait que la mort et la déconnexion dévastation.
L'avenir leur donna partiellement raison quand la Pandarie s'offrit à la face du monde de l'Alliance et de la Horde, malgré le fait qu'elle ne figure même pas sur les cartes les plus précises des Faiseurs.

Une jeune Elfe de la nuit répondant au nom d'Eléïs les retrouva à la marche de l'Ouest et les mena à travers les montagnes vers un manoir dont le nom n'est jamais prononcé qu'à demis mot où ils semblèrent trouver des personnes à peu près aussi dérangées qu'eux.
On ne les revit plus que par intermittence, et de plus en plus rarement.

Je suis Le Cartographe, et je vais voir ce qu'il y a au verso des cartes.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Kyssah
Groupie du président
Messages : 1885
Inscription : sam. 03 sept. 2011, 01:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Bienvenue

Image
Avatar de l’utilisateur
Aza
Messages : 904
Inscription : mar. 19 juil. 2011, 01:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Bienvenue !

Image

Weak-minded fools !
I am the lucid dream.
The monster in your nightmares.
The fiend of a thousand faces.
Cower before my true form.
BOW DOWN BEFORE THE GOD OF DEATH !
Tremble mortals before the coming of the end ! Suffocate upon your own HATE !
Avatar de l’utilisateur
Satori
Messages : 169
Inscription : mer. 08 mai 2013, 01:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Bienvenue!

Welcome!
Avatar de l’utilisateur
Aléquia
Messages : 1788
Inscription : lun. 21 déc. 2009, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Ils répétaient sans relâche que les Dieux très anciens avaient raison, que les Titans ne savaient rien de ce monde et qu'Azeroth était une terre creuse sous la surface de laquelle il n'y avait que la mort et la déconnexion dévastation.
Vénération des Dieux très anciens ? C'est un bon point. Mais il faut savoir que nous ne vénérons pas n'importe lequel. Si Yogg'Saron est un pote de toujours, N'Zoth est un plus susceptible (la dernière fois qu'il a perdu au tarot, le sacripant a essayé de détruire Azeroth). Mais notre expert dans le domaine reste le réprouvé de service, j'ai nommé Gam.

Bref : bienvenue !
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7782
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

*Eléïs donne une tappe dans le dos du Cartographe tout en jetant un coup d'œil au Capitaine.*

Bienvenue les amis !

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Trokair
Messages : 280
Inscription : jeu. 02 août 2012, 01:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Bienvenue!

Welcome!
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

La sortie de Zul'Farrack

La Sortie de Zul'Farrack

Un peu avant notre départ en bateau, Le Capitaine et moi sommes allés nous rendre au Sud de Kalimdor ; dans ce désert aride plus communément appelé Tanaris.
C'est assez hallucinant comme un désert, c'est à dire, par définition, un endroit « Désertique » peut être aussi plein de vie et de civilisations.
Je parlerais pas ou prou des Gobelins de Gadjetzan et du port de Steamwheedle (qui a été détruit à cause des différents tsunamis provoqués par Deathwing) ; mais on a aussi tous nos vieux amis, les Pirates des Mers du Sud, et bien sur tous les contrebandiers et les voleurs du désert qui vont avec.
Si on rajoute à ça les ogres Cognedune, les géants des marrées, TOUS les Silithides, Les dragons du vol de Bronze et les Trolls de Zul'Farrack... Et c'est sans parler de ces tortues qui parlent et des cadavres de créatures gigantesques qui jonchent le sable.
Ça finit quand même par faire du monde au balcon.
Enfin, bref, on y es retourné justement après le grand Cataclysme, pour voir ce qui a changé et... S'il y a un truc qui n'a pas bougé d'un grain de sable, c'est bien la cité des trolls de Zul'Farrack.
C'est assez étonnant d'ailleurs.
M'est avis que le cataclysme a un peu amoché le sablier des grottes du temps et qu'il a créé pas mal de bordel dans les environs de ce donjon.

On y est entrés, donc, puis on en es sortis, car après tout, c'est la seule raison pour laquelle on y est entrés à la base.
Et pas mal de choses étranges se sont présentées à nous.
Déjà, toute la région à laquelle on a pu accéder était comme figée dans le temps, comme si tout était resté dans le même état sans subir le passage d'Aile de Mort.
La première chose à nous choquer a été le cratère d'Un'Goro.
Spoiler: Afficher
Image
Depuis notre position, il semblait comme tranché net par quelque force obscure et/ou chaotique...
On a pas osé y sauter, et on a continué de longer la falaise.
Soudain, un artefact Silithide s'est dressé sur notre horizon, on s'est approchés pour voir ce qu'il en était et on a pas étés déçus !
Cet artefact n'a pas été sans me rappeler le temple perdu d'Ahn'Qiraj et le Dieu Très Ancien C'Thun qui sommeille encore en son centre mais... C'était autre chose.
Juste derrière cet Artefact, il n'y avait RIEN.
Spoiler: Afficher
Image
Tout simplement, le monde était comme coupé au ciseau (ou à la scie en l'occurrence vu que la falaise était plutôt crantée.)
Il y avait devant nous un gouffre gigantesque nous offrant une vue magnifique sur... bah, rien du tout en fait.
Pas exactement rien en fait... il y avait un sol en bas, mais il était absolument plat, absolument vide, mais il semblait comme palpiter ; comme s'il était vivant, comme s'il nous appelait...
On voyait des sortes d'ombres malsaines se mélanger à des reflets impossibles, comme si C'Thun essayait de nous faire sombrer dans la folie ou quelque chose du genre.
On a longé la falaise du coups : On es pas assez suicidaires pour se jeter là dedans tête baissée.
Quoi que... Peut-être que j'y sauterais un jour : Il me FAUT des réponses quel que soit le prix à payer.
Tout le désert de Tanaris semblait s'être pris un gros coup de hachoir dans sa face dans toute sa longueur, et pas mal de choses sur le chemin ont été victimes de cette déchirure incompréhensible.
Par exemple, cette grotte des Cognedunes.
Spoiler: Afficher
Image
Elle était exactement comme toutes celles que j'ai pu voir pendant mes nombreuses explorations de ce monde ; elle s'enfonçait dans le sol de la même manière que le font les grottes, à la différence près qu'il n'y avait PAS de sol !
De plus, en entrant dedans, on s'est frottés à un phénomène assez étrange...
De grandes barres grises verticales se présentèrent à nous, coupant les murs de la caverne et ne semblant obéir à aucune loi de la physique.
Selon le point de vue, elles semblaient s'étirer et s’amincir...
On a sautés dedans comme des abrutis.
Spoiler: Afficher
Image
Je sait pas si j'ai déjà eu à regretter d'être aussi stupide, mais je ne l'avais sans doute jamais autant fait.
On s'est retrouvés de l'autre côté du mur cranelé dont je vous ai parlé tout à l'heure, comme deux abrutis.
(oui, je dit cranelé, même si ça n'existe pas, mais je trouve que c'est un bon compromis entre cranté et crénelé.)
On venait de passer à travers un mur qui semblait n'exister « que dans un sens » et on s'est retrouvés coincés entre un cul de sac de caverne et ce mur gris brillant.
Coincés au milieux de nulle part, on a pas eu le temps de paniquer : on a développé pas mal de technique pour se sortir de ce genre de malencontreux.
J'en ai un peu chié à invoquer mon élémentaire d'eau vu la sécheresse de l'endroit mais bon, avec quelques mouvements propres aux voleurs et à un culbuto-tigre bien placé, on a réussi à sortir de ce piège terrible.
On a continué de longer la falaise qui a bien failli nous prendre au piège indéfiniment et on es arrivés à un nouveau vide.
Cette fois ci, pas de falaise : juste... le vide.
Le vide total et absolu, comme si le ciel était sous nos pieds.
Et il l'était, d'ailleurs ; depuis le début !
Le sol ne semble être qu'une fine pellicule, comme si rien n'était vraiment réel...
Spoiler: Afficher
Image
C'était un peu flippant mais on a fini par s'y faire.
De toute façon, cette limite était absolument infranchissable : comme si un mur de la plus solide des pierres était là : rien a faire, on ne pouvait pas se suicider d'ici.
J'avais du ma là comprendre ce qu'il nous arrivait alors j'ai décidé de remonter vers le Nord pour rejoindre Gadjetzan.
Là encore... La ville était coupé au milieux, ne laissant intacts que quelques remparts et deux misérables bâtiments à la tapisserie dégueulasse.
Spoiler: Afficher
Image
Mais revenons en à ces distorsions temporelles dont je parlais au début : En remontant vers le nord, il s'est avéré que les Salines n'étaient pas inondées : elles étaient intactes, exactement dans le même état qu'elles l'avaient été avant que Deathwing ne vienne faire de la merde aux paysages qu'on connaissait si bien...
En prime, elles étaient elles aussi tranchées nettes.
On a pic niqués devant ce territoire désolé, avant de continuer notre route vers le Nord.
Spoiler: Afficher
Image
Le sel ça bousille les mécanismes de la bécane du Capitaine, et ça se coince entre les sabots quand on court dedans.
Et Le Seigneur Corbeau n'aime pas ça !
Enfin bref.
Cette randonnée c'est très rapidement arrêtée quand on s'est frottés à une nouvelle falaise ; ascendante cette fois.
Spoiler: Afficher
Image
L’ascension a été vraiment assez ardue et Le Capitaine a du m'abandonner derrière lui ; faute de corde.
Du coups, il a pu avoir accès à cette région qui m'est encore inconnue.
Je reviendrais un de ces jours pour essayer de trouver un autre moyen de monter...
Enfin, il m'a fait parvenir quelques clichés pour que je voie à quoi ça ressemble.
Spoiler: Afficher
Image
Apparemment, les miles pointes y étaient elles aussi libérées des flots qui l'ont envahie pendant le Cataclysme et on y trouvait d'autres murs cranelés.
Il est important de noter qu'ils ne le sont qu'à leur base et qu'à leur sommet, ils sont relativement lisses... Je sait pas trop comment ça marche, mais c'est bizarre, et je sait que ça n'a rien a faire dans ce monde.
Enfin, au bout de ce voyage, Gizmo a tenté de prendre l'ascenseur Tauren pour monter voir ce qu'il était advenu des Tarides, mais celui-ci avait totalement disparu, à l’exception notable de son ombre.
Spoiler: Afficher
Image
On a fini par abandonner les recherches et par se faire la malle, parce que ce coin ne me dit rien qui vaille.
Coin.
Si toutes ces perturbations sont liées à la proximité avec C'Thun, le Dieu Très Ancien, j'aimerais bien voir ce qu'il en est de Yogg-Saron...
On a donc décidés de nous rendre dans une région où la Saronite est omniprésente : le Norfendre.
Plus précisément la gigantesque forteresse D'utgarde, dans le Fjord Hurlant.
Je ne sait pas exactement ce qu'on va y trouver mais...
Je commence à me faire du souci pour ma santé mentale...
On a voléemprumpté un brise Glace au port de Menethil j'espère que les vrykul vont pas nous le brûler et l'accrocher à une falaise comme ils nous l'ont fait la dernière fois...
Je ferais certainement un autre rapport pour qu'on puisse vous dire ce qu'on y a trouvés.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7782
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

"On y est entrés, donc, puis on en es sortis, car après tout, c'est la seule raison pour laquelle on y est entrés à la base."

 

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
carlitall
Messages : 639
Inscription : mar. 16 oct. 2012, 01:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Bienvenue !

Nos coeurs d'explorateurs battent ensembles.
36 messages