Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

La chose dont vous aviez toujours révé : ici, vous pouvez ouvrir un sujet avec votre nom et rien que votre nom, pour nous parler de de vous, de vos passions, et nous montrer votre impressionnant CV !
Avatar de l’utilisateur
Kyssah
Groupie du président
Messages : 1891
Inscription : sam. 03 sept. 2011, 01:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

"On y est entrés, donc, puis on en es sortis, car après tout, c'est la seule raison pour laquelle on y est entrés à la base."

 
J'avoue, on est un peu stupide parfois

Image
Avatar de l’utilisateur
Djbapt
Messages : 1637
Inscription : dim. 27 mai 2012, 01:00
Localisation : Dans la pièce d'à côté

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

La Sortie de Zul'Farrack

M'est avis que le cataclysme a un peu amoché le sablier des grottes du temps et qu'il a créé pas mal de bordel dans les environs de ce donjon.
Hum, théorie intéressante. J'en ai une autre sur mon CV, mais ça mérite débat.

Unissons-nous car il n'y a qu'ensemble qu'on sera plusieurs !
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7819
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Go flood!

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

Les départs d'une investigation.

On a pas vu le cartographe depuis un petit moment n'est-ce pas ?
À dire vrai, on en a pas vraiment entendu parler non plus.
Vous vous en foutez probablement mais pour ma part, ça m'inquiète.

Je soupçonne ce virtuose des puissances arcaniques anarchistes d'être parti un peu trop loin dans ses recherches...
Recherches de quoi, je vous le demande : la dernière entrée dans son journal de bord présentait déjà l'auteur comme un personnage à moitié taré.

Cela dit, je lui doit la vie, et plus encore...
Ainsi me suis-je promis de me lancer à sa recherche, ne serait-ce que pour honorer sa dépouille.
D'ici que je mette la main dessus, je vais essayer d'entretenir son journal, et éventuellement de retrouver ses traces.

Mais "Haven danieb haven" comme on dit dans le jargon, laissez-moi vous offrir une petite présentation.
Spoiler: Afficher
Image
Soldat Khelli, avec un H, j'insiste.
Treizième bataillon de la Turboulinade ; comme "turbo", "boulon" et "limonade" mélangés.
Pas de questions, merci.
Les collègues m'appelaient "Boulon", probablement du fait de ma petite taille.
Je n'ai jamais osé demander, d'autant que mes collègues sont principalement des gnomes, comme moi, et quelques nains.

Tout à commencé à Gnomeregan, nous étions tous de simples citoyens, sans savoir ni se soucier que notre civilisation était sur son déclin.
Un coup d'État, une fuite radioactive, il n'en faut pas beaucoup pour transformer un bête civil en soldat du treizième de la Turboulinade.
L'état d'urgence n'a d'ailleurs manifestement pas eu le loisir ou le temps de mieux réfléchir au nom des escouades.
Et voilà qu'un petit Boulon inexpérimenté quitte sa famille pour se lancer dans une mission suicide de colmatage des fuites du réacteur.
Pas une mince affaire... La lèpre, le poison, les robots fous à dézinguer... La mission a été un échec, la capitale était perdue, et moi avec.
Dans un élan de désespoir, je m'équipait de [méca-solaires à vision nocturne] pour tenter de trouver un échappatoire au travers de ce nuage toxique opaque comme une longue vue gobeline...
Spoiler: Afficher
Image
Derrière un mur se trouvait un genre de grand humanoïde cornu.
Derrière un mur, que dis-je ? Dans un mur. Entre rien et rien.

Alors que la lèpre commençait sérieusement à me faire me questionner sur l'état de mes yeux,je frappait vivement contre le mur pour tenter d'attirer l'attention de la créature qui ne pouvait pas se trouver là.

Ça a réagit.
La grande créature bleue m'apprit qu'elle était une mage Draeneï, qu'elle s'appelait Makyña, Le Cartographe de son surnom, vous vous en doutiez... Elle m'apprit rapidement à voir le monde d'un autre point de vue.
Spoiler: Afficher
Image
Spoiler: Afficher
Image
Mais nous n'avions pas de temps à perde.
Absolument pas en fait : une grande explosion se fit entendre plus bas.
Le quelque chose qui venait de péter était gros, et il venait d'un coin que j'oserais identifier comme étant la salle du réacteur principal.

Nous avons du improviser : œuvrant aussi vite que possible alors qu'une nouvelle vague de radioactivité fonçait droit sur nous.
On a du réparer un télétransporteur gnome à l'arrache, combinant mes talents natif en ingénierie de gnome et les talents magiques du mage pour tenter de créer un transfert à la fois magique et technologique, ce qui est, en plus d'être un paradoxe grandiloquent est une mauvaise idée en soi.
Comme dirait le grand Mekkanivelle, "DagEm gi buma ke thros", mais nous n'avions pas le choix.

Après les réparations et au bout de quelques neuf secondes d'invocation, ce sort n'étant pas affecté par les [Veines glaciales] un grand portail magique est apparu devant moi.
Spoiler: Afficher
Image
J'ai sauté dedans sans demander mes restes.
De l'autre côté, nous sommes atterris en Draenor, recevant en pleine face une grande quantité d'énergies arcaniques et temporelles.
trop... de... puissance !
Mon corps s'est déformé alors que mes connaissances se multipliaient... J'apprenais des techniques dont je n'avais jamais entendu parler, et en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "naggirath" j'étais une voleuse aguerrie.
Le cafouillis scénaristique entraîné par ce voyage m'avait fait directement passé au niveau 90 tout en me guérissant de la lèpre radioactive et tout ce qui avait tenté d'en atteindre à ma vie.

Nous avons alors vécus dans un village Rangari reculé, où nous avons passés quelques mois, je lui apprit la langue commune et l'ingénierie noble, gnome, donc.
Et elle m'apprit ses coutumes, et surtout ses vocations.
Draeneï, mage, Rangari, tout ça n'est que façade ! J'avais devant moi une exploratrice qui était prête à tout pour comprendre le monde. Elle avait déjà fait quelques recherches sur un monde nommé Argus, un autre nommé Draenor, mais Azeroth la fascinait tout autrement.

Quand le portail s'est à nouveau ouvert (ou s'est ouvert pour la première fois, je ne sais jamais) sur mon monde natal, et que les forces de l'Alliance sont entrées en Draenor, nous sommes rapidement retournés vaquer à nos occupations, prenant alors surtout des nouvelles par l'intermédiaire des boîtes aux lettres.
Nous étions comme des amis distant, je la voyait de moins en moins souvent alors que je reprenait une vie normale à Forgefer, qui supplantait alors Gnomeregan en tant que foyer et capitale.

Nous perdions peu à peu le contact, le cartographe et moi, puis, après une lettre bien étrange m'invitant à me rendre au Norfendre, je n'en ait plus entendu parler.
Il est peut-être un peu tard pour s'en inquiéter, mais j'ai récemment trouvé un fragment de son journal dans le Donjon d'Utgarde, qui m'a fait constater l'urgence de la situation.
Ce mage se frotte à des énergies qui le dépassent et qui ne sont pas du tout dans son domaine de prédilection.
Il faut que je l'aide, j'en ai le pouvoir et le devoir.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7819
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Lire ton compte rendu tout en moulant du café, voir des jolis screens .
Image
Et se rendre compte que c'était l'avant dernier compte rendu; remoudre et boire son café en amorçant le 2nd compte rendu en se disant que "ahah quand même, elle est trop forte la grotte des orges qui a piégé tout le monde".

Soldat Khelli, toutes mes shalutations !
Que le dieu des essplorateurs t'accompagne pour retrouver cette grande mage qui a l'air aussi folle que chacun d'entre nous, ici.

Enfin la suite \o/

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3633
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Oooh c'est donc toi le Boulon qui accompagne Jbay Tout s'éclaire !

Khelli, soit le bienvenu au manoir de la RIdPEF. Tous les habitants du manoir te soutiennent dans l'accomplissement de ta noble quête. Certains ont quelques notion d'ingénierie gnome, et pourront t'assister, si tu le souhaites, dans l'élaboration de matériel de recherche pour retrouver Le Cartographe.

PS : ton portrait dans Gnomeregan est super cool ! Et les autres images d'illustration aussi, d'ailleurs.

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
Avatar de l’utilisateur
Zhao
Parleur
Messages : 3596
Inscription : jeu. 27 août 2009, 01:00
Localisation : Tout en haut de ma colline

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Hey ! Eh bien ça faisait longtemps. :-)
Super, le récit. On en veut plus ! On veut la suite ! :D
Nous perdions peu à peu le contact, le cartographe et moi, puis, après une lettre bien étrange m'invitant à me rendre au Norfendre, je n'en ait plus entendu parler.
Rien à voir, mais du coup, on t'appelle comment, sur le forum ? Cartographe, Boulographe, Cartoulon, Khelli, Boulon ?
Rien à voir, mais n'hésites pas à passer sur IRC pour dire bonjour ! On ne mord pas (trop), et l'ambiance y est (normalement) bonne. Si t'as un souci pour faire fonctionner IRC, demande, on aidera volontiers.

(oui, y'a "rien à voir" deux fois dans mon message, et alors ?)

21:12:58 Gamh | bien s^^ur
21:13:07 Gamh | oula ya mjo qui s'est incrusté dans la phrase
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

Invitation

Appelez nous Boulon, c'est aussi simple
Le Cartographe et moi avons prit comme habitude de porter ce diminutif affectueux en fait.
Ça remonte à l'époque où nous apprenions tout deux l’[Ingénieure gnome] -la seule et véritable ingénierie- auprès de la treizième de la Turboulinade.
Où en étais-je déjà ? Ah, oui, la lettre.

Mon cœur a raté un battement quand j'ai lu la [Lettre commune] que j'ai reçu de la part de Makyña :

« 
Très chère et estimée Khelli.
Je t'écrit depuis Gilnéas que nous avons visités en compagnie de Martisias, Jbay et Maldrën dernièrement.
Spoiler: Afficher
Image
[/i]
Je t'écris car j'ai fais d'importantes découvertes, rejoins moi au plus vite en Norfendre.
Enfin, au plus vite... je ne sais plus vraiment ce que ça implique.
Je crois que j'abuse un peu de la [distorsion temporelle] ces temps ci.
Aucun rapport avec le bordel temporel qui lie présentement l'ancienne Draenor et l'île du temps figé, mais... Enfin, "présentement", qu'est ce que ça veux dire ?
Bref, je m'égare.
Je traque sans relâche une créature légendaire qui se fait appeler [protodrake perdu dans le temps] ces temps ci, je me dit qu'une étude approfondie de cette créature m'aidera à mieux comprendre les anomalies qui se trament à droite et à gauche.
Spoiler: Afficher
Image
[/i]
Cela étant dit, le temps est quelque chose que j'oserai appeler ''prévu''. Sans dire ''prévisible'', le temps est quelque chose de prévu.
La preuve, même les titans ont créés le vol draconique bronze.
Je présume donc que tout ce qui est au delà de ceux ci est au courant aussi.
Et nous ne sommes pas là pour découvrir ce qui a été créé, n'est-ce pas, Khelli ?
Mon but est de trouver ce qui n'a pas été créé, ce qui n'aurait pas du exister... Les cafouillages de l'existence comme j'aime à les nommer.
Spoiler: Afficher
Image
[/i]
Et le seul moyen de découvrir tout ceci, c'est en comprenant l’incompréhensible...
J'ai bien l'intention de le faire.
Très chère Khelli, j'ai le plaisir de l'annoncer, j'ai décidé de faire le grand saut, de communiquer avec les dieux très anciens.
J'ai tenté d'engager des pourparlers avec Y'shaarj, mais son cœur était absent, j'ai l'impression que quelqu'un l'a déplacé, ou quelque chose comme ça...
Si tu en sais plus à ce sujet, n'hésites pas : je ne suis plus l'actualité depuis un moment...
Spoiler: Afficher
Image
[/i]
Je crèche actuellement dans un lit du deuxième Valgarde... La propriété est grande, il y a de quoi s’amuser.
Spoiler: Afficher
Image
[/i]
J'aimerai que tu m'y rejoigne avant que je n’entame une négociation avec le Dieu très ancien de la Mort, Yogg Saron.
À bientôt je l'espère,
respectueusement, Le Cartographe.
 »

Je me suis alors rendue aussi vite que faire se peut au port portant le nom de famille du plus grand homme ayant jamais marché sur le Norfendre.
Il est inondé, évidemment. Je suis l'actualité, moi.
la Lance du Nord a eu tôt fait de me ramener à bon port. Malgré la chute du tourisme septentrional et les récentes histoires de problèmes de trafics due à piraterie et usages de faux, cette ligne est encore assez bien desservie.
Arrivée à Valgarde, j'ai cherché le Cartographe pendant plusieurs heures avant de me résigner à relire sa lettre.
"Je crèche actuellement dans un lit du deuxième Valgarde... La propriété est grande, il y a de quoi s’amuser."
J'aurais dû me douter que ça ne serait pas aussi simple.
Dernière édition par Le Cartographe le ven. 27 janv. 2017, 14:16, édité 1 fois.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7819
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Les "cafouillages de l'existence" c'est digne de la "conscience du vide" !
Trouver Maky va être aussi compliqué que de se déplacer en bus au milieu de la Chine, la théorie ça va, la pratique, c'est... L'aventure ! Bon courage Kelly ! Vivement que tu la trouves ta draenette !

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3633
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

C'est vraiment super cool à lire ton récit, j'attends le prochain épisode avec impatience
(Est-ce que tu souhaites que d'autres personnages répondent à ton histoire sur le même mode de rédaction ?)

Communiquer avec les dieux très anciens c'est super dangereux. J'espère qu'elle a le coeur mieux accroché quY'shaarj, car la corruption des esprits reste un des fléaux du monde d'Azeroth (les orcs, Illidan...).
Bon courage pour suivre la piste du 2e Valgarde... Les hoquets dimensionnels c'est aussi rigolo que périlleux. Heureusement qu'elle n'a pas choisi le 6e Stratholme :D

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
36 messages