Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

La chose dont vous aviez toujours révé : ici, vous pouvez ouvrir un sujet avec votre nom et rien que votre nom, pour nous parler de de vous, de vos passions, et nous montrer votre impressionnant CV !
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

Qu'y a-t-il à Utgarde ?

De deux choses l'une.
Soit le Cartographe ne sait pas compter ; ce qui explique assez aisément pourquoi son surnom n'est pas ''le mathématicien'' ; soit la Valgarde -que certains iraient jusqu'à qualifier de Valgarde de l'Overworld- ne compte même pas dans les emplacements plausibles pour le mage que je recherche.
...
''Deuxième Valgarde''... J'ai tout d'abord pensé à un grand miroir, ou au reflet de la bourgade dans les eaux gelées du Norfendre.
Une fois encore, je ne recherche pas ''le poète'' mais le Cartographe.
Ces hypothèses étaient vraisemblables cela dit.

Après avoir farfouillé pendant quelques heures un peu partout autour de Valgarde,
Spoiler: Afficher
Image
J'ai relu le message que j'avais reçu.
''Dans un lit du deuxième Valgarde''...

J'ai cherché partout.
Spoiler: Afficher
Image
Spoiler: Afficher
Image
Spoiler: Afficher
Image
Je n'ai rien trouvé de bien intéressant...
Il me fallait un indice. Heureusement, Le Cartographe en avait placé un sur son chemin.
Un panneau que j'oserai qualifier de... singulier ? Se présenta à mes yeux.
Spoiler: Afficher
Image
Deux Valgarde.
Cela signifie-t-il qu'il y a deux Valgarde en tout ?
Ou alors Makyña voulait-elle me dire qu'il y avait deux Valgarde dans la même région ?
J'ai suivit les indications et mon instinct.
Spoiler: Afficher
Image
Dans l'auberge de cette Valgarde nouvellement découverte, j'ai trouvé un grand lit ainsi qu'un coffre que j’ouvris dans un grincement strident.
Vide.
La personne que je recherche n'a pas tendance à laisser les choses au hasard. J'ai du me servir de mes compétences en [crochetage] pour repérer et ouvrir un double fond contenant quelques pages du [Journal du Cartographe].


« 
Très chère et estimée Khelli.
Si tu lis ces lignes, c'est que je ne suis pas disponible pour le moment, mais au moins, tu es venue, et c'est l'essentiel.
Spoiler: Afficher
Image
Je n'ai pas encore trouvé ce que je recherche depuis si longtemps.
Des réponses, donc. Mais j'ai trouvé pas mal de choses intéressantes dont j'aimerais te faire part.
Ces terres regorgent de puissance : elles sont imprégnées par l'origine elle même : grâce aux influences à la fois opposées et conjointes des titans et des dieux primordiaux, la magie que j'utilise se voit décuplée !
Et c'est sans compter sur la présence de l’oculus qui ne se trouve pas très loin.
Un simple [Pupille de Focalisation] que j'avais créé pour tenter de découvrir le repaire de Yogg Saron a carrément laissé des marques runiques sur le sol.
Spoiler: Afficher
Image
Si jamais tu a déjà trouvé ce motif singulier, ne te pose pas trop de questions : beaucoup de mages ou d'explorateurs ont recours à ce genre de magie : elle est à la fois pratique pour soi et pour toute personne à venir.

En l’occurrence, elle m'a permis de découvrir une forte concentration de [Saronite] à portée de main.
Spoiler: Afficher
Image
J'en ai beaucoup appris.
Tout d'abord, le Dieu de Nord est bien plus au Mort... à moin que ça ne soit l'inverse... Dans un lieu nommé Ulduard.
Évidemment, je te connais, tu va encore me moraliser ''tout le monde sait ça'', ''tu n'avais qu'à demander''... Mais on est jamais mieux servi que par soi même, n'est-ce pas ?

Et puis au moins, quand un Dieu très Ancien prend le contrôle de votre esprit pour vous faire sombrer dans la folie et qu'il vous répète constamment l'endroit où il est retenu tout en vous forçant à miner de la Saronite... Vous savez que c'est pas des conneries.
J'ai failli mourir d'épuisement d'ailleurs. Je doit la vie à la [Cautérisation] qui m'a suffisamment chauffé les neurones pour me permettre de reprendre le contrôle de mes esprits.

Et puis de toutes façons, si j'en crois ce que j'ai vu, Yogg Saron est plus geôlier que ce n'est un prisonnier.
On devrait bien s'entendre, ça et moi.
D'autant qu'à ce qui paraît, cette créature est composée d'une multitude d'oreilles... Ou de bouches, je ne sais plus trop... Ce qui, dans un cas comme dans l'autre est pratique quand il s'agit de bien s'entendre.
D'oreilles, de bouches... de nez peut être ?
J'ai adressé un dernier adieu à l'endroit d'où je suis partie ce matin même... À supposer que tu sois arrivée le jour même où tu as reçu ma lettre, évidemment.
Spoiler: Afficher
Image
Pour les jours semaines mois à venir, j'ai la ferme intention de rendre visite à Yogg Saron, à C'thun et à N'Zoth.

Dans cet ordre.

Encore une fois, tu es la bienvenue si jamais tu a envie de venir découvrir la réalité avec moi.[/i]

À bientôt je l'espère,
respectueusement, Le Cartographe.
 »

Des bouches Makyña... Yogg Saron est composé de bouches... Pleines de dents.
C'est dingue d'être aussi peu au courant.

Le Cartographe a donc quitté la place peu après avoir envoyé sa lettre.
Étant moi même parti bien après la réception dudit courrier, j'ai assumé que je pouvais m'attarder encore un peu ici avant de partir pour les pics foudroyés.
Spoiler: Afficher
Image
Alors que j’escaladai quelques falaises, quelque chose de rose a attiré mon œil.
Je n'ai pas pu résister.
De ma cape astucieusement bricolée, je suis redescendue vers ce qu'il m'avait semblé être une palissade.
J'adore le rose, je présume que les plus observateurs et les moins daltoniens d'entre vous s'en étaient doutés.
Spoiler: Afficher
Image
Cela étant dit, j'étais loin d'être au bout de mes surprises : alors que je traversais le petit village au pieds du donjon d'Utgarde, plus connu sous le nom de village Vrykul dont tout le monde se tape mais qui est tout de même en guerre contre l'Alliance depuis plus longtemps que les gobelins, j'ai fait d'étranges découvertes.
En plus de maisonnées grisâtres à l'architecture douteuse, j'y ai trouvé un prototype de lance-harpons écorche-dragon.
Spoiler: Afficher
Image
J'ai cru reconnaître le panneau volant que j'ai vu plus tôt dans la matinée ; un canon de galion... ainsi qu'une vieille lance de murloc ?
Très franchement et en toute honnêteté, même moi j'aurais pas osé.
J'ai tout de suite démonté la machine.
Si les Vrykuls savent boire, c'est pas demain la veille qu'ils arriveront à la cheville de l'ingéniosité gnome.
Les [Pièces détachées] que j'ai pu dégotter dans les rouages très basiques de l'engin me serviront peut être plus tard.

Attirée par mon insatiable soif de #9d39d9, je suis montée au dessus du donjon d'Utgarde, où je n'ai absolument rien remarqué d'anormal.
Spoiler: Afficher
Image
De toute façon, je n'avais plus vraiment de temps à perdre. La nuit commençait à tomber et bien qu'on me surnomme ''la tombe nuit'' depuis la mort du gardien d'Onyx, j'étais pas prête de la rattraper.
'Plus que temps que je vole au secours du Cartographe et de ses plans suicidaires.

''Voler au secours'' cette expression m'a parue de circonstance : se déplacer à pieds n'est pas la meilleure solution quand on fait moins d'un mètre de hauteur, et les navires de l'alliance, aussi performants soient-ils, ne me permettront pas de passer les montagnes enneigées du Fjord Hurlant.

J'ai cru voir des proto-drakes avant d'entrer dans le donjon. Je vais voir si je ne peut pas en apprivoiser un.

Haha, quelle bonne blague. Je ne suis pas chasseuse, comment voulez-vous que j'apprivoise un proto-drake ?

Je vais le chouraver.
Spoiler: Afficher
Image
____________________________________________________________________________________________________
le coeur mieux accroché quY'shaarj
Rien qu'avec des petites piques de qualité comme celle ci, on peut juger de la qualité des réponses que tu serait en mesure de faire .)
évidemment, il est libre à tout un chacun de se joindre à nous dans cette quête de vérité et un coup de main est toujours le bienvenu !
Dernière édition par Le Cartographe le mer. 22 juin 2016, 02:18, édité 3 fois.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7776
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Je t'aiderais bien à rattraper cette satanée poulpette si je n'étais pas moi même au plus profond de l’horizon de cet espèce d'endroit mystérieux qu'on appelle l'Iérelle. Bon courage dans ta quête !

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
fean
Messages : 4466
Inscription : mer. 29 déc. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

*fean écoute attentivement Le Cartographe raconter ses aventures, puis prononce un seul mot :*

fhtagn

Cromon | i like what you are doing there fean
Avatar de l’utilisateur
Aza
Messages : 904
Inscription : mar. 19 juil. 2011, 01:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Barrière rose forever <3

Image

Weak-minded fools !
I am the lucid dream.
The monster in your nightmares.
The fiend of a thousand faces.
Cower before my true form.
BOW DOWN BEFORE THE GOD OF DEATH !
Tremble mortals before the coming of the end ! Suffocate upon your own HATE !
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3482
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Yayyyy la suiiite \o/ Trop cool !

Bon, je vais chercher une jolie plume, prendre de grandes inspirations et espérer en conserver un peu au passage, et d'ici quelques jours je raconte un témoignage qui, j'espère, t'aidera dans ta quête pour trouver Le Cartographe.

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3482
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Hop, Mjollnà se lance dans l'aventure !
viewtopic.php?f=6&t=2174

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

Le Bataillon improbable.

Voler un protodrake, c'est une chose, mais voler sur un protodrake volé, c'en est une autre !
Dès le décollage, j'ai su que ça allait pas être évident. La bête bête essayait de me désarçonner plus qu'elle ne suivait mes directives.
Malgré tout, la créature était retenue captive contre son gré par les Vrykuls et sa direction générale était sensiblement la même que la mienne : le ciel.

L'avantage d'être un gnome, c'est qu'on est pas bien encombrant.
Alors qu'on survolait les cimes d'Utgarde, j'ai distrait ma monture de fortune. Grâce au [glyphe de distraction améliorée], le protodrake a cru que j'étais un gobelin et qu'il s'était définitivement débarrassé de moi.
J'adore voir les gobelins se faire becter, même quand c'est des faux.
Quoi qu'il en soit, l'énorme créature s'est envolée vers le Nord-Ouest en battant maladroitement de ses ailes colossales, ravie de retrouver sa liberté.
J'avais du temps libre.

Je ne vous ai jamais parlé de cette période de ma vie qui a suivit ma rencontre avec Makyña et précédé les événements récents.
Nous sommes rapidement retournés vaquer à nos occupations […] je la voyait de moins en moins souvent alors que je reprenait une vie normale à Forgefer
Je pense qu'il est temps de faire un point sur le passé.
En rentrant du passé de Draenor, et après avoir lu les grandes lignes des grands journaux de Hurlevent, j'ai décidé de me remettre au service de l'armée du grand Mekkanivelle...
Mais les gnomes n'ont pas l'habitude de laisser quoi que ce soit au hasard. En fait, les registres sont copiés en plusieurs exemplaires et implémentés dans l’intelligence artificielle de nombreux robots.

Quand je me suis présentée, j'ai immédiatement été reconnue.
Soldat Khelli, Treizième bataillon de la Turboulinade.
Le grand Mekgenieur s'est entretenu avec moi en personne ; ce fut un grand honneur et j'ai du lui expliquer les raisons de ma survie.
Parmi celles ci, j'ai du lui décrire le dessous des cartes et le mensonge absolu dont notre mirage de monde est la première victime.
Clichés à l'appui, il fut obligé de me croire, et, après une longue période de réflexion pendant laquelle je m'ennuyais en cellule de dégrisement, il eut une idée génialissime.

Nous ne pouvions pas dévoiler ces vérités au grand public : le risque de causer la panique générale était trop élevé (d'où mon séjour en cellule d'ailleurs, on est jamais trop prudents.) et beaucoup avaient déjà rejoint des sectes stupides sous prétexte qu'un dragon allait tout casser.
Son idée, la voici : si l'univers est en proie à des dangers qui le surpassent et qui sont au delà de toute compréhension humaine gnome, nous devons agir.
En mémoire de mon escouade disparue, le Meckgénieur créa le bataillon improbable.
Une unité d'élites chargés d'explorer le dessous des cartes et de repérer toute menace potentielle des dieux très anciens ou autres.
Bataillon improbable, je pense sans trop me tromper que c'est un clin d’œil à moi : survivante impossible d'une escouade suicide au cœur d'un désastre capital.
Et par « CAPITAL », j'entends capitale.

Je m'égare.
Nous avons eu plusieurs missions de reconnaissance peu fructueuses mais qu'il est tout de même intéressant de noter, à plus forte raison que c'est pour moi une opportunité en or de présenter mon collègue Jbay.

Jbay est un nain. Un fier nain barbu qui a rejoint notre escouade pour une mission des plus périlleuses.
J'avais déjà de la bouteille dans le métier quand il est arrivé, et alors que c'était sa première mission, j'ai été impressionnée par son professionnalisme et son sang froid, compte tenu des circonstances :
Il était de notre [ressort], selon le grand Meckgénieur, de partir à la recherche de quelque chose qui avait disparu, mais qui ne pouvait pourtant pas disparaître...
Nous traquions un Dieu très Ancien.

Y'Shaarj, la Rage Déchaînée
Spoiler: Afficher
[media]
Le siège d'Orgrimmar était terminé depuis longtemps et les habitants vaquaient à leurs occupations de fiers citoyens de la horde, rien de bien méchant, donc.
À part quand on fait partie des services secrets de l'Alliance et qu'on essaie de s'infiltrer chez eux !
Notre mission était d'une simplicité complexissime : prouver ou démentir le fait qu'Y'Shaarj était bel et bien hors d'état de nuire.

C'est à la fois simple et très complexe : en effet, la créature avait déjà été tuée il a de ça plusieurs centaines de millions d'année (dates très approximatives, je ne suis pas historienne), mais en un sens, le Héraut Volazj lui même nous informe sur les Dieux Très Anciens :
Ywaq maq oou; ywaq maq ssaggh. Ywaq ma shg'fhn
(ils ne meurent pas car ils ne vivent pas, ils sont hors du cycle).
Y'Shaarj a donc été arraché de la surface d'Azeroth par les Titans eux même, son cœur a été emprisonné, et les sept Sha détruits, mais quand bien même ; le petit malin -passez moi l'expression- arrive encore à en faire des siennes.
Alors qu'est ce qui nous fait croire qu'après avoir terrassé Garrosh Hurlenfer, la créature ne peut plus nuire d'aucune façon ?
Telles étaient les craintes bien fondées de Gelbin Mekkanivelle.
Nous sommes donc partis à la recherches d’anomalies prouvant les méfaits de la créature morte de bien trop nombreuses fois... et pourtant jamais assez.

Les bases de l'infiltration, comme dirait le Cartographe, sont dans la communication.
Autant quand on a la peau beige, c'est pas évident de s'infiltrer dans la horde, autant les Pandarens n'ont bizarrement aucun mal à se fondre dans la masse d'Orgrimmar.
J'aurais aimé à penser que c'est les poils qui font le café mais on a encore jamais vu d'infiltré Worgen déguisé en civil dans une capitale de la Horde.
Le Disciple Jusi, un Pandaren, aussi malin qu'un Gobelin donc, qui a choisi de plaider allégeance à la Horde et à l'Alliance en même temps pour se faire un max de [Sac d’or de contrebande] en tant que passeur.
Spoiler: Afficher
C'était notre contact.
C'était notre contact.
Pas trop de soucis pour passer par la vallée des esprits, et tous les frais étaient payés par Mékkanivelle, alors pourquoi s'emmerder ?
Pardon.

Notre matériel était prêt.
Jbay et moi avons préparé tout ce dont nous avions besoin, et après nous être débarrassé des citoyens qui croyaient bon d'alerter la garde, nous nous sommes mis au travail.

Au bout d'un certain temps, un doute terrible s'est emparé de nous.
« Qu'est ce qu'on fout là ? » a demandé mon collègue de travail après avoir posé un totem et un bon tonnelet de bière. « C'est pas bon du tout ça, ça ne ressemble en aucun cas à Orgrimmar et ses alentours. Ça ressemble à la Pandarie. »
Je l'ai regardé. Ce nain ne me faisait qu'à moitié confiance à l'époque. « J'en sais rien. J'ai jamais mis les pieds en Pandarie. C'est un genre de tortue qui nage, non ? »
« Olah malheureuse ! » Voilà qu'il me crie dessus. « T'as raté ta vie toi non ?! »
Sa barbe se mélangeais à des bulles de bière et à ses paroles alors qu'il me gueulait dessus.
J'en ai même oublié de lui dire que j'avais passé tout ce temps en Draënor et que, par conséquent, je n'avais aucune idée de ce qu'il s'était passé durant les événements du Cataclysme jusqu'à la... disons la ''réouverture'' de la porte des ténèbres. Je ne sais plus quelle ligne temporelle je doit considérer comme étant la vraie...
« C'est l'île vagabonde el'machin dont tu m'cause là. Y'a comme qui dirait zéro rapport ! »
Je suis sortie de ma torpeur.
Il a vraiment un gros nez.
« Et ça là, tu va m'dire que s'qu'est les alentours d'Orgrimmar ? Peut être ? »
Spoiler: Afficher
J'ai regardé la région qui s’étalait sous nos pieds.
J'ai regardé la région qui s’étalait sous nos pieds.
Je n'avais en effet jamais vu ça, mais encore une fois, je ne suis pas cartographe.
Je me suis tourné vers lui. « Écoutes, le nouveau. Je suis pas cartographe... » comme je le disais. « Mais c'est pas genre un autre continent ton truc là ? Évidemment que c'est pas à côté d'Orgrimmar. »
Le nain a finit sa bière d'une traite avant de lever un sourcil hirsute à mon intention. « Justement. »
Nous avons visité la zone avec prudence.
Le duo que nous faisions était bien informé de l'influence que les Dieux Très Anciens pouvaient avoir sur les races inférieures dans notre genre... Après tout, ils avaient été capable de faire de nous des créatures de chair.
Nous avons vu des choses et d'autres dans cette région dont Jbay m'a confirmé la véritable localisation :
Spoiler: Afficher
La Pandarie.
La Pandarie.
J'avais beau ne jamais avoir vu la Pandarie de mes propres yeux, il y a des signes qui ne trompent pas.
Nous n'étions pas en Kalimdor, et sûrement pas aux portes d'Orgrimmar.
Nous étions perdus.
Spoiler: Afficher
Perdus.
Perdus.
Alors que le regard de mon grand collègue de travail se perdait vers le néant, il se mit à grogner... Et son familier aussi. « Qu'est ce c'est qu'tu vois là bas ? » me demanda-t-il en pointant l'horizon d'un doigt bouffis.
« Que dalle. C'est ça les fameuses ''Brumes de Pandarie'' ? »
Il soupira. « Non. Pas d'rapport. Là bas c'est là où'qu'les étendues d'Krasarang elles s'étendent, comme leur nom l'indique si bien. »
« Elles auraient dû s’appeler les étendues invisibles. » lui répondis-je sarcastique.
Nous avons erré, des heures durant, à la recherche d'Orgrimmar.
Orgrimmar qui en aucun cas ne pouvait être là. Nous n'étions pas sur le bon continent.
En proie au désespoir, nous avons tentés l'impossible, nous avons tourné en rond...
Si Y'Shaarj avait encore une influence sur ce monde ? Aucun doute ! Allions nous vivre assez longtemps pour le prouver ?
Ça restait à voir...
Même C'Tun nous faisait des ''clin d’œil'' pour nous inciter à abandonner.
Spoiler: Afficher
Un clin d’œil... Cette blague...
Un clin d’œil... Cette blague...
À bout de force et de conviction, nous avons courus à travers le Val de l'Éternel Printemps ; à la recherche d'un moyen de rentrer chez nous.
Rien... Il n'y avait rien.
Jbay ne reconnaissait plus le Val, et le camp de l'Alliance qui était censé s'y trouver n'existait plus.
Par contre, le camp de la Horde, lui...
C'est de leur faute... Fais les payer !

Quand ma conscience me parle, je sais l'entendre.
Et cette fois, c'est la bonne.
La Horde allait payer.
Un regard entendu à mon amis nain nous mit d'accord sur la marche à suivre : la course.
« CHARRRGEZ !! » hurla-t-il alors que je fonçais, armes aux poings vers ce soit-disant sanctuaire.
Il est si facile... De les briser !

Une bonne baston, quoi de mieux pour ce remettre les idées en place ?
Nous avons exterminé tous les orcs, les trolls et autres morts-vivants qui ont croisé notre chemin... Les Pandarens ne firent pas exception à la règle.
Si j'avais pu mettre la main sur le Disciple Jusi, j'peux vous assurer qu'il en aurait eu assez pour partager avec tous ses cousins !
Ils sont faible. Ils n'ont pas su me retenir.

Au bout de quelques minutes, je n'étais plus tout à fait sûre de contrôler mes actes.
Spoiler: Afficher
Comment en être sûre ?
Comment en être sûre ?
J'ai utilisé la boite aux lettres de la horde ; comme quoi, il n'y a pas que les Pandarens qui peuvent jouer le double jeu, et j'ai envoyé à Makyña des informations dans l'espoir qu'elle puisse venir nous aider.
Spoiler: Afficher
J'appris plus tard qu'elle n'aura reçu cet appel à l'aide que bien longtemps après la fin de ces mésaventures.
Je ne savais plus quoi faire...
j'étais comme pétrifiée, au milieux des cadavres qui jonchaient le sol...
Spoiler: Afficher
Dans les journaux on pourra encore lire ''Un nouveau raid de citoyens de la horde perdus à la marche de l'ouest''
J'avais froid... J'avais peur...
Jbay s'approcha de moi pour me réconforter.
Je m’apprêtais à l'envoyer chier comme je sais si bien le faire, d'un bon [coup de pied] au cul, mais il semblait tout aussi effrayé que moi à l'idée de mourir ici.
« L'amie, s'il est une chose... Une chose qu'la vie m'a apprise, c'est qu'il faut pas mourir sans son pif. »
Je l'ai regardé dans le blanc des... le noir des sourcils. « Quoi ? »
Il s'approcha encore de moi, si bien que son chapeau s'écrasait contre mes cheveux roses. Il était si proche que je voyait enfin ses yeux... Ils étaient injectés de sang... Dur de dire si c'était le sien.
« C'que j'entends par là... » commença-t-il. « C'est que si tu veux d'la [tonnebière], et qu'la vie elle te donne du [citron]... » Il se mit à crier : « Tu lui renfonce dans la moelle ! »
J'avais du mal à voir où il voulait en venir, il reprit : « P't'être que t'aura jamais ta bière, mais au moins, te te s'ra battue pour qu'est'c'qui t'es cher ! T'aura tout donné ! Qu'ils aillent s'faire voir ces soit-disant dieux ! Je m'laiss'rait pas abattre sans leur donner du fil à r'tordre ! »
Venges toi.

Il se leva, une flamme nouvelle dans les yeux.
La flamme de la haine.
Toute peur avait disparue.
J'ai vidé son sac et le mien sur le sol, c'était remplis d'un sacré merdier.
J'ai pu bidouiller quelque chose et renforcer les liens de la [matrice dimensionnelle de repositionnement adéquat] dont j'avais un prototype sur moi.
Le portail était là. C'était nécessaire. Indispensable. L'inverse était impossible. Il suffisait de l'attirer dans la bonne phase de cet univers.
J'ai modifié mon [agrandisseur de monde] et avec des pièces d'un [Tromblon de gros calibre] à JB ainsi que le [repositionneur] de ma matrice, j'ai pu créer un [Recalibreur de monde]
C'était un bel engin du schnaps, mais ça a fonctionné !
Les phases se sont alliées et les Sanctuaires des Deux Lunes se sont superposés.
Ça n'a pas duré plus d'une dizaine de seconde, mais ça nous a suffit pour emprunter le portail pour Orgrimmar du sanctuaire de la horde qui clignotait entre deux failles donnant directement sur le néant distordu.
Pas sept et un ; Sept est un.

Orgrimmar, nous voilà ; Y'Shaarj, tu va payer.
Spoiler: Afficher
Mais avant...
Mais avant...
« Tiens, il est vachement grand lui, dit-donc. » ai-je constaté en voyant le Général Nazgrim.
« Il est surtout censé être camé. » Commenta sobrement Jbay avant d'achever la bête et de marcher en direction de la taverne la plus proche
Mémo personnel : les nains n'aiment pas faire de commentaires sobres.
Spoiler: Afficher
Moi non plus d'ailleurs
Moi non plus d'ailleurs
Nous nous sommes ensuite enfoncés dans les profondeurs de la ville, théâtre des horreurs commises par Garrosh Hurlenfer.
Nous avons trouvé de nombreuses choses intéressantes...
Spoiler: Afficher
Mais ce n'était pas suffisant...
Mais ce n'était pas suffisant...
Il nous fallait aller plus bas.
Creuser plus profondément.
Trouver une preuve tangible des méfaits du Dieu très ancien.
Trouver un corps, même infime, à réduire à néant...
Détruire.

J'étais jeune et inexpérimentée à l'époque. J'ai donc commencé par chercher là où je ne pouvais pas aller.
Forcer des murs, soulever des caisses, escalader le toit des maisons...
« Jbay, il fait quoi ton bestiau là ? »
Mon collègue était occupé à déraciner une barricade. « Eh t'occupes pas de's'machin là, c'est pas pour rien que j'lai appelé ''POIL'' t'imagines. »
« Oui non mais là il est à moitié sous le sol ton animal. »
-« C'est une araignée e'd'chiste, c't'évident qu'elle va sous l'sol. Héh con. »
Quand on est assassin, on apprends à couper l'herbe sous le pied de ses adversaires.
Il n'y a pas beaucoup d'herbe à Orgrimmar, et je n'irais pas jusqu'à dire que l'animal ait des pieds ; mais je me suis élancé derrière lui, à moitié sous le sol.
Tu es forte !

Le mur était brisé.
Spoiler: Afficher
Je voyais tout.
Je voyais tout.
Les illusions se sont dévoilées et l'invisible s'offrait à mes yeux : La capitale de la Horde telle que le commun des mortels ne l'avait jamais vue.
Jbay m'a rejoint et nous avons sauté ensemble sur l'impossible.
L'impossible, l'impalpable, l'informel, qui avait pourtant une forme...
Rose, de surcroît.
Spoiler: Afficher
Ma couleur préférée !
Ma couleur préférée !
Nous étions vraiment fiers ; pas au point d'en oublier notre quête, mais nous avions réussi.
Une seule photographie de ces lieux et nous avions toutes les preuves possibles pour le grand Mekkanivelle.
Jbay sortait un appareil de [Appareil photo P.R.O.F.I.L.] de son sac, prêt à photographier l'instant présent.
« Attends. » ai-je grogné.
L'appareil était à mi chemin entre un énorme sourcil et le ''paysage'' qui s'offrait à nous. « Qu'est ce qu'il y a ? » demanda le propriétaire du sourcil.
« Regarde bien autour de nous. Est-ce qu'on fait vraiment tout ça à des fins militaires ? »
Jbay souleva son chapeau. Pas assez pour que je puisse discerner son front, mais presque. « Ma foi, ouais ? »
Rhétorique quand tu nous tiens.
« Suis moi. » Ai-je simplement déclaré.
Spoiler: Afficher
Et j'ai sauté.
Et j'ai sauté.
Ils ne valent pas la moindre explication. Tu as raison.

Le vent claquais dans les voiles de mon planeur. Ça aide à réfléchir.
Réfléchir à ce que j'allais dire à Jbay pour essayer de le convaincre.
Ce qu'on faisait là, c'était beaucoup plus qu'une guerre...
Bien plus qu'une mission d'infiltration...
Plus qu'un simple moyen de défendre la cause d'une faction...
De la découverte !
De l'inconnu !
un dépassement de soi même et du monde !
Tout ça, c'était un combat contre la réalité elle même.
Et nous avions gagné.
En aucun cas je n'allais m'abaisser à accomplir une mission pour le seigneur des gnomes et des ingénieurs, aussi grand soit-il.
Désormais, tout cela était suffisamment clair pour moi.
Je n'avais nul besoin de me justifier : s'il fallait le faire comprendre à mon collègue,
j'allais lui montrer.
Spoiler: Afficher
Tout lui montrer.
Tout lui montrer.
Tu es tellement supérieure à tous les grands de ce monde... Tu vaux tellement mieux que ça.

Nous avons vu des lueurs gangrenées projetées par des sources invisibles, nous avons observé des arbres gigantesques poussant au delà du bout du monde, sondé des gouffres dans un sol inexistant, exploré des contrées qui n'auraient jamais dû être...
Ce nouveau monde était merveilleux...
Nous en voulions plus.
Spoiler: Afficher
Toujours plus.
Toujours plus.
Nous avons finalement décidé de rentrer chez nous après un dernier détours par la grande ville des orcs.
Tout cela pour finir sur une note positive : Il paraît que j'ai découvert Orgrimmar.
Spoiler: Afficher
Il paraît.
Il paraît.
Jbay m'a plus tard avoué avoir négocié un cliché avec Geblin Mekkanivelle. « Y'a pas d'petits profits, et c’eut été un manque à gagner ! » m'a-t-il crié alors que nous visitions Scholomance...
Mais ceci est une autre histoire.

Whoah ! Où suis-je ?
Qu'est ce qu'il a foutu ce protodrake ?!
C'est pas les pics foudroyés ! C'est la citadelle de glace !
Qui m'a refourgué une bête aussi bête ?
Ah, moi.
Quelle idée de chourer une monture à des Vrykuls aussi...
Dès que je passe à côté de cette grosse structure en métal, c'est décidé, je saute.
À la une...
À la deux..
À bientôt.
Spoiler: Afficher
Souvenirs, souvenirs.
Souvenirs, souvenirs.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3482
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Yayyyyyyyyy la suite de l'histoire \o/

Super idée le flashback, ça s'insère super bien dans le récit. J'aime aussi beaucoup le "recalibreur de monde", et le "clin d'oeil" :)
Concernant les images, celle où on vous voit tous les deux sur le cube rose géant est riglote. Ma préférée reste celle des "alentours d'Orgrimmar".

J'ai hâte de voir la suite des aventures de Khelli dans la citadelle de glace (et il faudra que je continue de raconter les péripéties de Mjo à sa poursuite).

(PS : le pseudo de la personne qui a up a vidéo d'Yshaarj' est lol)

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

L'être hors limite

À la trois !

Ouf !
C'était moins une.
Et moins une, comme dit le dicton, c'est plus ou moins zéro.
Autant dire que c'est vraiment au poil de cul, et je précise quand même que je les porte pas longs.
'Pas un Tauren moi.

Revenons en à nos moutons, qui n'ont soit dit en passant rien à envier aux vaches susnommées.

J'ai bondit du dos de ma monture de fortune, qui a manifestement préféré faire cap vers le climat accueillant du Bassin de Sholazar en passant par la citadelle de la couronne de glace plutôt que de partir plein nord vers les confins glacés d'Ulduar.
Mes huit petits doigts ont agrippé de justesse le métal glacé des pics acérés d'un des murs d'enceinte de la citadelle.
L'ingrat Protodrake ne s'est même pas rendu compte de ma disparition.
À mes pieds s'étendait la Fosse de Saron.
Pas du tout ce que j'étais venue chercher.

Malheureusement, inutile de compter sur le fléau pour m'aider à trouver un moyen de repartir en direction du Nord-Ouest et de la prison d'Ulduar.
Depuis la mort d'Arthas, les morts-vivants ne sont plus que des crétins écervelés et armés jusqu'au dents.
Pour ceux qui ont encore des dents du moins.
Des rumeurs disent que le Roi Liche a été remplacé par un autre dirigeant, mais le Porteur de Lumière, Uther en personne a soutenu en place publique que rien de tel n'était vrai.

La Fosse de Saron, qu'est ce que j'ai fait pour mériter d'en arriver là ?
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_012716_212047.jpg
J'ai fouillé un peu partout pour m'échapper de ce bourbier, mais les murs d'enceinte en [Saronite] sont aussi prévus pour empêcher les... aventuriers inconscients comme moi de s'échapper.
Et puis ça ne lésine pas sur la sécurité ici.
La capitale de la Horde était plus facile à envahir...
Coincée, à cours d'idées, j'ai pensé à mon cher collègue d'exploration, Jbay.
Son esprit... disons hors du commun ; mais pas forcément dans le bon sens du terme, m'a toujours été d'une grande aide en cas de situation désespérée.

Avec l'aide d'un alchimiste de talent spécialisé dans la [Transmutation], nous avons fait un genre de marché avec mon cher ami nain.
Si j'ai bien compris, l'alchimiste a fait un genre de [Transmutation] entre une [Pierre Philosophale Draenique] et une [Pierre de Foyer], utilisant pour activateur une version modifiée par mes soins de la [Télécommande navrebière]. Le tout servant de téléporteur de nain.
Grossièrement parlant, c'est une [Télécommande d'invocation de compagnon Nain], et le compagnon en question a sur lui un genre de [Pierre de Foyer] dont le foyer est cette télécommande.
Je ne sais plus trop comment il a baptisé la chose, mais en gros, c'est une [Pierre de compagnon Gnome]... Je suppose.
Comme une [Pierre de Foyer] mais le ''foyer'' c'est moi. Enfin, ma position géographique quoi.
Voilà.

Tout ça pour dire qu'en cas de besoin, un aventurier Nain du nom de Jbay peut être téléporté à mes côtés pour gérer certaines situations de crises, ce qui est bien pratique et tout à fait agréable.
Du moins, qui serait tout à fait agréable si les premiers mots dudit nain en arrivant n'étaient pas « Bondlaé d'bondlaé ! Qu'est c'qu'est ce qui m'a fichu un poto pareil ?! »
Retenant un rire, j'ai réussi à lui dire un truc qui s'apparentait à « Bonjour à toi aussi, l'ami. »
- « Mais nom d'Idiou de bondlaé de merde ! On avait dit : tu m'envoie un courrier, PUIS tu m'invoque ! DANS CET ORDRE !! Y t'es jamais arrivé d'apprendre e'lrespect ?! »
Le nain, vêtu d'un short de bain et de lunettes de soleil reposait, le cul dans la neige à côté de moi.
« Et ça va e'qu'j'ai un short bon sang d'bon malt ! Ça aurait pu êt' bien pire, imagine que j'prenais mon bain ! »
- « Ça va, j'ai qu'une chance sur trois cent soixante cinq par ans. » lui ai-je répondu, en me retenant difficilement de glousser. « Y'a pas de boite aux lettres ici, 'pour ça que j'ai pas pu te prévenir. T'étais où ? »
- « Tranquillement installé sur le sable chaud à m'dorer les arpions avec une bière'd'la même couleur sur les plages d'Uldum. Tu malgache la vie à m'invoquer de l'aut'bout du monde ! »
- « Oh, t'abuses, c'est pas si loin. »
*Mémo personnel : je ne suis pas cartographe, mes considérations ne méritent pas d'être évoquées*
Quoi que...
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_050616_170823.jpg
Sans cesser de geindre, Jbay m'a accompagné parmi les monts gelés de la fosse de Saron à la recherche d'une sortie.
Tout d'abord ce n'était rien de plus qu'une promenade de santé. « L'air frais c'est vivifiant pour le corps comme pour l'esprit ! » a-t-il dit à plusieurs reprises, comme pour se convaincre. Mais au bout d'un certain temps à crapahuter dans les aulp, nous avons commencé à nous demander si ce n'était pas trop vivifiant pour l'esprit.
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_012716_213608.jpg
Il est des choses qu'on est pas supposés voir.
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_012716_224554.jpg
Alors qu'on s'étonnait de voir à droite et à gauche des choses qui n'avaient rien à faire ici, et que Jbay se plaignait, non pas d'un froid mordant plus saisissant que la mort elle même, mais d'une absence notable de bière ; un motif singulier a attiré mon regard.
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_012716_214716.jpg
J'avais déjà vu ce genre de motif quelque part dans les données séquentielles des matrices gnomes, lors d'un stage en ingénierie en intelligence artificielle primaire à Gnomeregan. (avant la grande explosion, soyons sérieux.)
C'était un code RQ, RQ signifiant, si je me souvient bien, Relativité Quantique.
J'étais assez bonne élève. Avant l'explosion.
Maintenant j'écoute qu'à moitié ce qu'on me dit. J'aime à penser que c'est à cause des radiations, mais Makyña a tendance à dire que je suis juste distraite, que j'ai toujours autre chose en tête.
C'est là que j'y ai pensé.
La fosse de Saron.
La fosse où Arthas minait la [Saronite] en masse.
Pour construire sa citadelle, les armures et les armes du Fléau.
La [Saronite], un minerai aussi connu sous le nom de sang de Yogg'Saron.
Un minerai aussi mentionné dans la [Lettre simple] que le Cartographe m'a envoyé plus tôt.
« Pourquoi tu te dorais les arpions sur les plages d'Uldum, Jbay ? »
- « Hein ? »
- « Tu m'a entendu. »
- « J'p'ensais pas que ma vie était intéressante à ce point. »
- « J'm'en fous de ta vie, réponds à ma question. »
- « Ça va, pas la peine d'être désagréable. »
- « Parle. »
- « Je m'dorais les arpions parce que j'ai trouvé cette connerie de statuette de chameau et que j'ai enfin la [Fiole des Sables]. C'est un peu comme ma vengeance personnelle sur ce pays plein de sable. »
- « T'as la [Fiole des Sables]? »
- « Éh ouais ! »
- « Sois ma monture, on s'arrache. »
Après de vagues protestations qui m'ont valu la moitié de mon pactole et quelques arrangements, Jbay a accepté de se transformer en Drake de grès et de déployer ses grandes ailes pour me conduire en Ulduar.
N'ayant pas la capacité [Vol par temps froid], nous avons du chercher à atteindre le point géographique le plus élevé de la région.
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_012716_215853.jpg
Pour nous deux, c'était à la fois une habitude et un défi personnel alors ça n'a pas posé plus de soucis que ça.

Si Yogg-Saron avait assez d'influence pour contrôler l'esprit conjoint d'Arthas et de Ner'Zul à travers un simple minerais, Makyña ; qui cherchait carrément à entrer en contact avec cette entité de toute sa volonté et de toute sa magie était très probablement dans un sacré pétrin à l'heure actuelle.
Le Nord-Est était notre destination, et JB est meilleur voltigeur que je ne suis voleuse.
À peine le temps d'éviter les attaques des wirms de givre et de dire « ouf. » que les pics foudroyés se profilaient déjà à nos yeux.

Jamais je n'aurais cru être un jour heureuse de chevaucher un nain.

Passons. Il est plus que temps de passer aux choses sérieuses.
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_013016_134918.jpg
PS : Merci Chapeau-Melon pour le titre.
Dernière édition par Le Cartographe le jeu. 19 janv. 2017, 13:36, édité 1 fois.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3482
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Trop cool la suite \o/
Je fais un message plus détaillé dans pas longtemps !

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
36 messages