Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

La chose dont vous aviez toujours révé : ici, vous pouvez ouvrir un sujet avec votre nom et rien que votre nom, pour nous parler de de vous, de vos passions, et nous montrer votre impressionnant CV !
36 messages
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous êtes à la page 4
Avatar de l’utilisateur
Greenbay
Messages : 232
Inscription : mer. 23 déc. 2015, 00:00
Localisation : Dans le rêve d'émeraude

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

han trop fan, vivement un autre chapitre ;p

Hier et aujourd'hui, tout comme aujourd'hui peu être demain.
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3482
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Je refais un message après avoir pris le temps de lire attentivement ^_^

Quelle aventure ! Les rebondissements sont vraiment super, j'ai hâte que vous exploriez Ulduar :)

Je suis fan de l'expression "bon sang d'bon malt", c'est très bien trouvé.
J'ai une question : est-ce que Jbay a aussi une télécommande pour t'invoquer ? xD

Sinon pour les images, on ne voit que les miniatures en les incluant sous forme de lien depuis noelshack. Je te conseille d'utiliser l'onglet attachment comme pour ton précédent message (tuto ici : viewtopic.php?f=2&t=2170#p71437 ), afin de les archiver sur le forum et de les voir en meilleure taille.

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7776
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Ha sacrées montures qui n'écoutent jamais ! Belle aventure vous deux, bonne route pour la suite :)

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Le Cartographe
Messages : 11
Inscription : lun. 24 juin 2013, 01:00

Sous la lumière des Lunes

Aujourd'hui, quelque chose de totalement différent, une théorie scénarisée. Je sais pas si Ðémy reviendra en personnage récurrent ou si c'est un one shot, mais dans l'idée je pense rester sur le récit de Khelli, de Jbay et du Cartographe à l'avenir .)
Le savoir est un pouvoir.
Probablement le plus grand de tous.
Mon nom est Ðémy, je suis la prêtresse de l'ombre, l'archiviste des écrits oubliés, l'archéologue des artefacts inexistants.

Nous connaissons tous les prêtresses d'Élune, et l'entité de lumière qui se cache derrière ce culte et son immense lune blanche qui illumine la nuit comme si l'astre du jour était lui même présent.
''Un Naaru'', suppose le prophète Velen au grand désarroi de Tyrande Murmevent.
Ces deux là ne se posent pas les bonnes questions.
J'espère qu'Anduin fera moins honte à l'ordre des prêtres.

La bonne question serait plutôt la suivante.
Que se cache-t-il derrière la deuxième lune ?
Un objet tellement présent dans le ciel d'Azeroth, tellement omniprésent, tellement visible et tellement évident que personne n'en parle jamais.
Nous avons fait des recherches, mais sans l'aide de Kälmyna, tout ce que j'aurais pu découvrir, c'est que cette deuxième lune était surnommée l'«enfant bleu», en opposition à la «dame blanche», surnom dont aura hérité Élune.

Selon d'anciens rites Taurens, Nains Marteau hardis, Fulborgs et Pandarens, la Terre mère serait une divinité, et cette divinité aurait deux yeux.
Jusque là rien d'anormal, mais selon les légendes, un œil serait An'she (le soleil) et l'autre Mu'sha (la lune, donc).
Pas une fois l'enfant bleu n'est cité.
Il est juste... ignoré.
Effacé de la légende.
Spoiler: Afficher
Abandonné
Abandonné
Effacé de la légende comme il a été un temps effacé du ciel d'Azeroth : lors de la première ouverture de la porte des ténèbres l'enfant bleu avait disparu pour mystérieusement faire à nouveau son apparition dans le ciel nocturne à la découverte de la Pandarie.
Disparu ? Pas vraiment.
Dans certaines régions occultes, comme le Rêve Arcanique, l'enfant bleu n'a jamais pris la peine de disparaître.
Spoiler: Afficher
WoWScrnShot_012916_232741.jpg
De plus le planétarium des faiseurs en possession d'Algalon l'Observateur indique la présence de ces deux astres autour d'Azeroth.

Mais cessons de tourner autour du pot.
Les dieux très anciens sont derrière tout ça. Définitivement.
Selon des sources qui n'existent pas, mais que tout le monde a assimilé, comme une peur vicérale innée ; il y a cinq dieux très anciens en Azeroth.
Cinq.

C'Thun, dieux de la folie et du chaos (et potentiellement créateur de l'intelligence en Azeroth), qu'il est désormais inutile de présenter.
Yogg-Saron, dieux de la mort, mais aussi, selon moi, de la vie ; car c'est lui qui créa la ''malédiction de la chair'' pour remplacer la stabilité des machines de fer par l'évolution et la dégénération de la chair.
Y'Shaarj la rage déchaînée qui, malgré sa mort, déchaîna la colère des Sha et l'avènement de Garrosh Hurlenfer. Possiblement le créateur des émotions.
N'Zoth le corrupteur, encore jamais croisé par un mortel qui aurait pu s'en vanter mais qui serait semble-t-il à l'origine de la folie de Neltarion, de la création du cauchemar d'émeraude et de la première venue en Azeroth de Sargeras le titan noir par le biais de la folie de la reine Azshara.
Et un cinquième, celui qui m'intéresse actuellement.

On sait que parmi eux, Y'Shaarj a été tué par les Titans, laissant une cicatrice inaltérable à la surface de la terre ; et que trois ont été emprisonés : C'Thun en An'Qiraj ; Yogg-Saron en Ulduar, et N'Zoth dans une région vraisemblablement relativement proche de l'actuelle Suramar.
On ne sait rien du cinquième. Pas même son nom.

Certains ont théorisé que ce dieu très ancien puisse être Élune elle même.
J'en doute.
Premièrement, les anciens seigneurs de la terre ne sont pas réputés pour leur gentillesse ou leur pureté, ce qui est pourtant le cas de Mu'sha, qui représente la paix et le calme.
De plus, un dieu très ancien n'aurait jamais prit le parti des titans pendant la guerre des anciens, ni celui des elfes de la nuit pendant la guerre qui les opposa aux Qirajis, troupes de C'thun.
Spoiler: Afficher
main-qimg-e6d0b87b037fa9afcbb3bfe9d0857ab2-c.jpg
M'est avis que ce dieux est effectivement une lune, mais pas celle ci.
Aux autres dieux appartient l'autre lune.

L'enfant bleu, l’œil qui voit tout, le regard éclairé sur la multitude, celui dont on ne parle pas, celui qui nous observe quand on l'ignore, qui nous espionne quand on dors...

Trêve de poésie.
Bien que certains mots soient plus puissant que la plus brillante des magies, nous ne sommes pas là pour ça.

Parmi tous ces chuchotements qui viendraient d'en dessous, il y en aurait un qui nous aurait surplombé depuis toujours.
Je n'aime pas être manipulée ; aussi vrai que l'inverse est vrai.
Mon nom est Ðémy, et s'il est une chose qui m'a toujours dominée, il est plus que temps que je lui rende la pareille.
Demy.jpg
Soyons sérieux deux minutes.
La magie de l'ombre n'a rien de comparable avec celle de la lumière.
L'ombre n'est pas l'opposé total de la lumière. Encore moins l'autre facette d'une même pièce.
Non.
Prier l'ombre, c'est prier d'autres dieux.
C'est pour ça que les paladins n'ont aucune idée de ce qu'ils ratent : si ils renient la lumière, ils perdent juste la source de leur pouvoir.

Je n'ai jamais pris la peine de renier le pouvoir de la lumière : j'ai juste appris à emprunter d'autres voies, à écouter d'autres voix.
Selon moi, l'accomplissement absolu d'un prêtre, c'est de trouver un moyen de maîtriser aussi bien l'ombre que la lumière.
Ou plutôt serait il plus judicieux de dire ''la lumière et les autres sources de lumière''
D'ailleurs il est possible que l'ancestral culte des prêtres elfes de la nuit soit à l'origine basé sur la lumière des lunes, se basant sur cette dualité, et que le temps ait transformé l'expression "la volonté des lunes" par "la "volonté d'Élune".
Bien souvent, le temps efface les légendes, et les mots perdent leur sens.
L'exemple le plus flagrant étant celui des clairières de Tirisfal qui signifiait dans l'ancienne langue des humains de Lordaeron "Tir is fall" soit, "Tir est mort", l'endroit où le titan du nom de tir a perdu sa main et sa vie.
La toute puissance des prêtres, selon moi, c'est de puiser dans le savoir et la conaissance pour trouver la puissance sous toute ses formes et savoir l'exploiter.
Il est temps de décrocher la lune.
Dernière édition par Le Cartographe le ven. 27 janv. 2017, 10:24, édité 1 fois.

Set Sail For Fail !
Image
Avatar de l’utilisateur
Mjollna
Spé Aile Est
Messages : 3482
Inscription : lun. 17 janv. 2011, 00:00
Localisation : Dans une dimension improbable
Contact :

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

Super sympa ton récit ! Les illustrations sont bien choisies (celle de la poupée bleue m'a bien faite rire d'ailleurs), elles complètent bien le texte. La théorie est intéressante, sur cette mystérieuse deuxième lune. L'idée d'avoir un dieu très ancien qui espionne tout Azeroth donne un peu la chair de poule xD

Par contre tu as un paragraphe en double me semble-t-il ("D'ailleurs il est possible que" -> "sa vie") :p

Image [17:35] @Zhao | (car oui, contrairement à l'idée établie, Mjollna roxxe de la cuisine)
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 7776
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Le Cartographe de l'infini; et des autres trucs aussi.

L'archéologue des artefacts inexistants.
-> ça me rappelle des souvenirs :3 ;)

C'est assez intéressant ton texte, curieux, une super légende d'essplo à venir ? ! Puis un petit coté poète que j'aime beaucoup !
Merci pour ces jolies histoires :)

@Mjo, je pense que les illus' sont de la main du cartographe n'est ce pas ? :D Enfin je parie surtout pour la 2nd :3

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
36 messages
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous êtes à la page 4