Journal de Loulette.

Envie de parler de vos aventures sur Azeroth, de consigner vos récentes découvertes essclusives, de vous montrer sous tous les angles ? Venez raconter vos aventures ici !
21 messages
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 8140
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Journal de Loulette.

Jour 1 :
8h30 :
Aujourd'hui est un jour différent des autres, j'ai postulé il y a quelque mois, pour un poste de Chercheuse de trésors, à Hurlevent. J'ai eu peur de ne pas être sélectionnée, je suis encore loin des meilleurs en vue de mon expérience, mais ce que je suis tout entier s'accorde parfaitement au poste. J'ai surement été aidée par mes amis. Aujourd'hui, on va me confier une mission et j'irais jusqu'au bout quelles qu'en soient les difficultés !
Image
19h46 :
J'ai rendez vous dans le Quartier des commerçants En pleine journée. Un lieu peu discret pour parler d'un fabuleux trésor... J'ai déjà eu l'air débutante lorsque j'ai fait cette remarque, on m'a répondu que c'est le dernier lieu ou des oreilles intéressées iraient chercher des informations. Après m'avoir observé longuement, l'homme m'a informé de mon travail :
"Je devrais traverser le monde, autant de façon spatiale que temporelle, afin de retrouver des pierres rares et indispensables pour l'avenir de notre monde. Et tout cela avant que ce dernier ne s'écroule."
Sur l'instant, j'ai hésité, peut être, en effet, je ne suis qu'une débutante qui a triché pour obtenir un poste sans être capable de répondre à ces attentes... Je ne sais pas s'il a remarqué mon incertitude, mais il m'a regardé en me disant
"Au revoir, et bonne chance Loulette, n'oublie pas que le temps ne se transforme qu'en fonction de l'espace..."

Jour 2 :
10h00 :
Qu'est ce que tout cela peut bien vouloir dire ? J'ai eu beaucoup de mal à m'endormir. Je sais que je dois agir vite, et je ne sais pas comment agir ! C'est une drôle d'impression que de ne pas se sentir capable de remplir une mission d'une si haute importance.Image
Du haut du phare de Hurlevent, j'observe les bateaux partir, lequel prendre ? Par quoi commencer ? "Traverser l'espace pour traverser le temps"... Comment ?... Je décide finalement de partir pour le Norfendre, aider quelque villages me fera réfléchir activement.
14h39 :
J'ai passé la matinée à rendre quelque services, et j'ai enfin une idée ! Voler ! Si je vole assez haut, peut être... Peut être que j'arriverais à traverser l'espace, à dépasser les limites ! Et ainsi, traverser le temps. J'ai préparé mes affaires, je suis prête.
Image

Jour 3 :
Le matin, je pense... :
Plus moyen d'avoir l'heure, je crois que j'ai réussi... Il faisait froid, très froid... J'ai volé jusqu'à ce que mon pauvre griffon n'en puisse plus. J'ai eu très peur, peur de m'être trompé et de risquer ma vie pour cette fichue mission ! Après des heures de vol, mon griffon s'est énervé, il a tellement bougé qu'il m'a fait chuter. Ses pauvres ailes étaient gelées, moi aussi.
Je commençais à tomber, tomber tellement vite... Alors j'ai fermé les yeux, je n'avais plus qu'un seul espoir : Avoir fait ce qu'il fallait pour continuer ma mission, si ce n'était pas ça... C'était la fin pour moi.
Image
Je me réveillais toute engourdie, comme dans un rêve, j'avais une étrange impression de flotter. Puis d'un coup, j'ai été éjectée à terre. Mon équipement avait disparu, pour laisser place à une robe d'un temps ancien, et j'avais une lanterne sans savoir pourquoi... Le bandeau sur un œil... Quand j'ai essayé de l'enlever, en regardant le monde, j'ai eu une douleur immense, je ne sais pas si je retrouverais la vue de cet œil, mais je garde le bandeau à présent.
Je l'ai compris comme une évidence, après m'être brulé à moitié la vue : "J'avais réussi ! Et si je ne pouvais pas parfaitement voir le monde, c'était parce qu'il appartenait au passé".
Je me retournais ensuite, un portail magnifique derrière moi. C'était peut être par lui, que j'étais passée...
Je pense continuer mon voyage vers les Gangrebois, je suis il me semble, à Orneval, en Kalimdor. Pourquoi ici ? je n'en ai aucune idée...



*Suite inc*

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Ironail
Le déboussolé
Messages : 3640
Inscription : mar. 15 déc. 2009, 00:00

Re: Journal de Loulette.

Hihi le PNJ de WoW qui connait la relativité, méjor.
Sinon, ça sent le compte rendu où tu cherches à expliquer ce qu'il y a dans tes screens! : D

<3 need plus de journal de Loloulette.

Groupie n°1 d'Eléïs.
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 8140
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Journal de Loulette.

Jour 4 :
En fin d'après midi je pense :
Image
C'est très étrange... Non pas le fait que le monde soit différent, mais surtout l'idée que je ne croise personne... Suis je réellement dans le passé, ou dans "une image du passé" ? Je traverse les Gangrebois doucement. Pourquoi commencer par les Gangrebois ? C'était le pays le plus proche, voila ma seule raison. Un semblant d'intuition me disait de continuer par là. Pour la curiosité peut être, j'en oublie sur mon chemin, la mission que l'on m'a confié.
Image
Le soir, tard :
Je n'ai rien trouvé... Ou plus tôt, pas de trace des pierres. Pourtant, en fin d'après midi, je suis passée devant trois arbres, figés, comme le reste. "Figés dans le temps ?" Le temps n'est pourtant pas arrêté, puisque les jours passent, pourtant cette immobilité générale me donne cette impression.
Image
Ils me rappellent un peut ce panneau, au Paluns qui nous indique "Par ici, Par là, de l'autre coté". Je m'approchais de l'un d'eux, peut être sentent ils ma présence ? Peut être entendent ils ma demande ? Reçoivent ils mon désespoir ?
Je suis perdue au milieu du temps, et je n'ai aucune trace de ce que je cherche !
Image
Et ces créatures semblent me regarder d'un air moqueur. Mais peut être aussi intéressé par le pouvoir qui m'a été accordé, je sentais dans leur écorce qu'ils n'ignoraient pas qu'eux aussi, comme le monde futur de mon temps, sont voués à disparaitre un jour.
C'est après avoir travaillé toutes ces pensées que j'ai senti comme un souffle de vie, un courant d'air froid qui venait de ces trois créatures, et semblait me dire "N'abandonne pas, petite idiote, tu as déjà fait un pas de géant, réfléchis seulement, où trouve t on des pierres ? Ce n'est pas aux Gangrebois."
Pas aux Gangrebois, mais où ? Je réfléchissait encore il y a quelque minutes, si j'avais été déposée en Kalimdor, ce n'était pas par hasard. Si tout est figé comme je le vois, je n'aurais accès à aucun moyen de transport alors... Je ne devais pas être loin. J'ai choisis d'aller au Nord, à présent j'irais au Sud.
Au Sud ! Désolace ! Maraudon... Mais oui !


Jour 5 :
En fin de matinée :
J'ai passé la nuit et la matinée à chevaucher jusque là. Je me repose enfin, au Sud de Maraudon. Le paysage, tout... est différent. J'ai très peu de repères. Je ne venais déjà pas souvent.
Image
J'ai déjà jeté un coup d'œil aux alentours, rien ! Maraudon n'existe t il pas ? Je perd espoir...
Dans l'après midi :
J'ai cherché partout ! D'abord, je voyais un village qui occupait la plus grande partie de la colline. Puis en montant, un cor gigantesque ! Et rien de Maraudon...
Image
Le soir :
Toujours rien... Pas de pierres, que du sable. Des choses surprenantes malgré tout, dans le paysage.
Image
Je dessine vaguement ce que je vois, pour le garder dans ce journal. Que peut être quelqu'un trouvera. Je ne sais pas.
Image
Ces drôles de formes sortant du sable, devant l'endroit où j'aurais du trouver Maraudon, me font penser à un dragon.
Je m'endors bredouille, fatiguée du voyage.



*Suite inc*

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 8140
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Journal de Loulette.

Jour 6 :
Midi :
J'ai aperçut Maraudon ! Comment dire, c'est bien là ! Mais enfouis sous le sol !
Je l'ai trouvé ce matin, alors que je vagabondais, désespérée. J'ai heurté mon pied contre un rocher, j'ai creusé un peut et celui ci s'est révélé être le donjon tout entier !
Image
J'aperçois quelque pierres ! Ce sont surement elles, il y en a beaucoup. Et je suis trop loin. Et je me pose la question de comment... Si même j'attrapais une de ces pierres, si j'arrivais à les arracher de la roche, que se passerait il ? Ais je le doit de voler au passé ce qui ne m'appartient pas ? Qui n'appartient pas à mon temps ?

Une heure environ, plus tard :
J'ai longuement examiné, et tant que je pouvais, ces pierres. J'ai réfléchit à la question, si même de voir ce monde, me brûle un œil, je ne prendrais même pas le risque de toucher à ces pierres. A présent mon chemin dans le passé est terminé, et celui ci m'aura servi à identifier ce que je dois chercher, dans mon temps. Et ce n'est pas en Maraudon que je trouverais ces mêmes pierres que je vois aujourd'hui. Celles ci, en mon temps sont surement bien loin, un nain ou je ne sais quelle personne avide de trésors s'en est surement déjà emparé. Et les nouvelles pierres ne conviendraient pas, car trop de monde ont déjà foulé le donjon, les pierres d'aujourd'hui n'ont plus la puissance d'hier.
Ce qu'il me faut, c'est ces pierres que j'ai sous mes yeux, en mon temps.
Je n'ai pas encore la préoccupation de savoir "ou chercher ?", mais plus tôt celle de "comment rentrer ?".
Image
Le cor, je pense que c'est lui qui me permettra de mettre fin à mon voyage.
Image


Jour 7 :
14h00 :
Je suis à Dalaran, le cor était bien ma porte de sortie. En y soufflant, un son aigu et désagréable a traversé mes oreilles. Je l'entend encore. je me sentait comme prise dans une tornade, tout tournait autour de moi, mon passé, celui du monde... Un instant tout s'est arrêté, j'ai cru que c'était terminé, je me retrouvais dans un équipement d'un moment de mon passé, au Nord des Maleterres de l'Ouest.
Image
Je m'avançais doucement, sentant la même vibration que je ressentait vers le passé de Maraudon, la pierre n'était pas loin, et je l'avais déjà sentie par le passé !
Et puis tout à coup, j'étais emportée à nouveau. Jusqu'à Dalaran, dans une auberge. Peut être les mages ont ils installé un dispositif qui ramènerais les "perdus dans le temps" en leur cité ? Qu'importe, je suis rentrée, et à présent...
Image
... Je sais où aller.



*Suite inc*

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 8140
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Journal de Loulette.

Jour 8 :
12h23 :
A vrai dire, je ne sais pas vraiment quel jour nous sommes... Et je me rend compte que le temps que j'ai passé sur les terres anciennes correspond à un temps bien plus long dans "la normalité".
Stormwind... Voila que j'arrive, .... tout est changé, détruit... reconstruit.
Image
Que c'est il passé ? Combien de temps ais je été absente ? Je n'ose rien demander autour de moi... Peut être que le risque que courrait notre monde, dont on me parlais, a déjà fait son œuvre.
Image
Tandis que moi... J'arrive trop tard.
Rien n'est certain malgré tout, et n'ayant plus que ça comme raison pour tenir, je continue mon chemin.

16h34 :
Image
Tout a changé. Pourtant, les pierres restent ma seule raison de continuer. Plus j'approche, plus je ressens cette vibration à laquelle je suis d'autant plus sensible depuis ce moment à Maraudon.
Image
Je retourne en ce même lieu, que le souvenir m'a restitué lors de mon retour dans le présent. C'est un campement de l'Alliance, je prend le temps de me reposer, de me questionner...

18h20 :
La vibration ne venait pas des Maleterres ! Mais d'un coin plus à l'Ouest. Près du Monastère écarlate.
Image
Je suis passée par les montagnes, je sentait que c'était à l'écart des chemins habituels, comme si, quelqu'un avait emmené les pierres dans les montagnes, pour les enterrer.
Image
La vibration était toute proche, je commençait à creuser.
Image
Puis enfin ! Ils étaient apparus, les mouvements d'Azeroth et tous ces changements les avait aidé à refaire surface ! Je les avais, ces pauvres pierres que l'on m'avait demandé de ramener. Je les ai !
Image
Mais peut être un peut tard...


Jour 9 :
10h00 :
Je suis retournée à Hurlevent, tout le monde est préoccupé par les derniers évènements.
Image
Lorsque je suis retournée pour parler de ma mission, j'ai compris que mon absence avait durée un mois entier. Ils se sentaient eux même responsables de ne pas avoir compris assez tôt la puissance de ces pierres, qu'ils jugeaient sans importance aujourd'hui. Il y avait eu beaucoup de morts, et personne ne voulait reparler de ce qui aurait pu être évité.
Image
J'ai conservé mon poste, j'avais malgré tout accomplis mon devoir qui était de les trouver. Et tout ce qu'il me reste aujourd'hui de ce voyage, c'est ce journal, mes dessins, ces vêtements que j'ai encore, cet œil blessé, pour je ne sais encore combien de temps, la lanterne... Et ces pierres.
Je sais au fond de moi, que bien qu'elles n'aient pas pu sauver le monde en temps et en heure, comme ils semblaient le prétendre, elles possèdent un pouvoir qui me mènera peut être à quelque chose par la suite. Et je sens quand je les regarde, qu'elles me "reconnaissent", et que leur puissance s'agrandit lorsque je les tiens.

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.

stcc
Messages : 619
Inscription : mer. 15 sept. 2010, 01:00

Re: Journal de Loulette.

T'en as fait quoi de ces pierres alors?
Super, très prenant !

Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 8140
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Journal de Loulette.

Waiii un commentaire hihi !

Bah à voir dans un compte rendu prochain pour les pierres. :D

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Eléïs
Je réfléchis.
Messages : 8140
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 00:00

Re: Journal de Loulette.

Journal de Loulette. Partie II
Deux mois plus tard.

10h
J'ai retrouvé ce vieux journal dans mes affaires, la pierre est restée dans ma poche, je l'ai presque oubliée. Le monde s'est remis à tourner, chacun a repris peu à peu son activité quotidienne, et les héros s'en vont se battre dans de nouveaux donjons, contre de nouveaux ennemis. Moi, je continue mon travail, les missions sont moins intéressantes, presque lassantes. Et la paie est misérable, puisqu'elle est en fonction du trésor trouvé, et que... , il faut le dire, n'y a plus grand chose à chercher.
J'ai du laisser ma petite chambre de Hurlevent, contre un grenier que j'occupe clandestinement. Mais en haut de cette tour, j'ai quand même une jolie vue.
Image

12h
J'ai juste le temps de manger quelque chose et d'écrire quelque lignes, on m'a confié une nouvelle recherche, un bateau de marchands qui s'est égaré dans une tempête entre Azeroth et les Royaumes de l'est contiendrait un objet convoité. J'aime la précision avec laquelle on me présente mon lieu de recherche, je suis bonne pour longer les cotes. Je désespère d'avance !
Image

14h
Je suis allée interroger quelque marins au port, ils n'en savent pas grand chose, malgré tout je remarque la peur du "Maelström" audible dans leur propos.
Image
Je n'y suis jamais allée, c'est un truc pour les héros. Moi je ne suis rien du tout.
J'ai décidé de traverser le continent, pour Teldrassil, c'était la destination du bateau que je recherche. Et qui sait ? une bonne tempête m'emmènerais peut être au Maelström, pour lequel j'ai une certaine curiosité.
Image
Hélas, le temps est magnifique.

Une pensée systémique de la complexité serait nécessaire pour s'opposer à une vision binaire et dichotomique.
Avatar de l’utilisateur
Sid
Le conteur
Messages : 4142
Inscription : dim. 13 sept. 2009, 01:00
Localisation : Affalé sur un canapé

Re: Journal de Loulette.

Magnifique, ne restera-t'il pas

xd
Avatar de l’utilisateur
Petitedrood
Le chercheur de trésors
Messages : 2126
Inscription : mer. 29 déc. 2010, 00:00

Re: Journal de Loulette.

J'aime ! :D

:essplo:
21 messages